Leclerc est le plus grand talent en dehors de Red Bull, selon Marko

Fabien Gaillard
motorsport.com

en 2019, lors de laquelle il a remporté ses deux premiers Grands Prix et signé sept pole positions. Le Monégasque est membre de la filière de la Scuderia depuis 2016 et a été sacré Champion GP3 et F2 en 2016 et 2017, avant d'arriver en F1 par le truchement de Sauber en 2018.

L'un des responsables de la filière phare de la Formule 1, à savoir Helmut Marko qui gère les destinées des pilotes . Mais quand Motorsport.com lui demande qui est le plus grand talent hors filière Red Bull, l'Autrichien de répondre : "Leclerc. C'est assez clair. Leclerc."

Lire aussi :

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

Red Bull ne recrutera plus ses anciens juniors

Lors des dernières saisons, le manque de jeunes talents à qui confier des baquets en F1 a obligé Red Bull à faire appel à d'anciens membres de la filière qui avaient été remerciés, à l'image de Brendon Hartley, Daniil Kvyat et Alexander Albon. Pour Marko, le programme de l'entreprise de boisson énergisante reste malgré cela la référence pour les jeunes qui ont des ambitions en monoplace.

"Je dirais, sans aucune arrogance, que les garçons, s'ils ont le choix, vont d'abord essayer d'aller chez Red Bull. Mais nous avons nos principes, et nous ne nous en détournons pas. Durant cette décennie, ce que nous avons connu... Tout le monde vient avec un avocat désormais. Certains veulent une virgule de plus [dans les contrats], et ci, et ça."

"Nous disons : 'nous avons notre système, il fonctionne'. Nous ne sommes pas prêts au compromis et [nous offrons] des contrats justes. Et dans les catégories junior, nous [ne recrutons pas] en karting. C'est tellement difficile. En karting, vous avez les pneus, le moteur, le châssis qui changent en permanence, mais qui ont un tel impact sur performance... Et nous devons composer avec des [pilotes de] 12, 13 ans. Il y a des exemples : nous avions Oli Oakes, qui était Champion du monde en karting et nulle part en monoplace. Il est maintenant à la tête de [l'équipe de catégories junior] Hitech, avec laquelle nous travaillons bien."

Avec Valentin Khorounzhiy et Christian Nimmervoll 

À lire aussi