Lecuona encore forfait à Portimão, Kallio le remplace

Vincent Lalanne-Sicaud
·3 min de lecture

Iker Lecuona sera encore absent au Grand Prix du Portugal, la dernière manche de la saison. Le pilote Tech3 a dû manquer les deux courses de Valence en raison du COVID-19. Il n'était pas positif au moment de la première course mais il était placé à l'isolement après avoir été cas contact de son frère, infecté par le virus. La période de 10 jours ayant été respectée, Lecuona comptait faire retour pour la seconde course mais les deux tests rapides pratiqués avant son entrée sur le circuit sont revenus positifs, l'obligeant à déclarer à nouveau forfait. L'équipe Tech3 a confirmé que Lecuona ne pourra pas rouler à rouler à Portimão ce week-end, pour le dernier week-end de course de la saison.

Pour remplacer le pilote espagnol, l'équipe de Bormes-les-Mimosas a décidé de faire appel à Mika Kallio aux côtés de Miguel Oliveira. Le pilote d'essais de KTM a disputé des courses tous les ans depuis qu'il a endossé ce rôle en 2016, à chaque fois en tant que wild-card, mais ce sera sa première apparition pour le team Tech3.

"Avant tout, ce n'est pas une situation facile pour l'équipe et pour Iker, et je suis désolé qu'il doive aussi faire l'impasse sur cette course", a déclaré le pilote finlandais. "Donc je vais sauter sur la moto, ce qui n'est pas facile en ce moment, parce que je n'ai pas beaucoup roulé cette année. Ce sera évidemment intéressant de voir mon rythme et comment je peux découvrir la nouvelle piste et beaucoup d'autres éléments. C'est évidemment une nouvelle équipe pour moi, donc j'ai beaucoup de choses à apprendre. Ce sera un gros défi et on va essayer de faire de notre mieux."

"C'est toujours un honneur de piloter une machine du MotoGP, et aussi de rouler pour Hervé et Red Bull KTM Tech3. Je les connais depuis longtemps et c'est bien de reprendre la compétition, même si ce n'est que pour la dernière course de la saison. La finale est toujours un moment particulier pour tout le monde et c'est toujours bien d'être avec les meilleures motos et les meilleurs pilotes. Je vais vraiment prendre du plaisir. Nous n'avons aucun objectif en tête, nous allons faire notre travail et nous verrons où nous serons. Quand un pilote met son casque et que les feux s'éteignent, je pense que l'état d'esprit nécessaire pour la compétition revient instantanément. Je m'attends à un week-end intéressant."

Lire aussi:

Les pilotes Yamaha inquiets de devoir garder la même moto en 2021

Hervé Poncharal estime que Mika Kallio était le meilleur remplaçant possible à Iker Lecuona. "Nous suivons Mika depuis de nombreuses années, nous avons vu ses prestations en 125cc, en 250cc, puis en Moto2 et en MotoGP", a déclaré le patron de l'équipe française. "Il est intimement lié au projet KTM MotoGP, c'est presque son bébé. En raison de la situation malencontreuse d'Iker Lecuona, Mika sera avec nous pour fêter cette dernière course de la saison, et nous sommes impatients de travailler avec lui. Nous savons qu'il ne faut pas se fixer trop d'objectifs. J'ai dit à Mika de rouler sans pression et de juste profiter du moment, de prendre du plaisir, de s'intégrer dans l'équipe et d'aborder ce tout dernier week-end du MotoGP avec des ondes positives."

Iker Lecuona n'est pas le seul pilote à avoir manqué des courses en raison du COVID-19 cette année. Valentino Rossi a dû faire l'impasse sur les deux rendez-vous en Aragón après avoir été infecté par le virus. Sa participation à la deuxième course de Valence a un temps été mise en doute en raison d'un nouveau test positif, mais le pilote italien a obtenu les deux résultats négatifs nécessaires pour entrer dans le paddock.