EXCLU GOAL - Leicester, Ndidi : "Je ne suis pas le nouveau N'Golo Kanté"

Wilfred Ndidi, milieu de terrain de Leicester, est chargé de remplacer N'Golo Kanté mais a refusé d'être comparé à l'international français.

Arrivé en provenance de Genk cet hiver, Wilfred Ndidi a été recruté par Leicester pour combler le vide laissé par N'Golo Kanté, parti à Chelsea l'été dernier. Titulaire déjà à huit reprises en championnat avec les Foxes, l'international nigérian s'est rapidement adapté au football anglais. Si il est venu pour substituer l'international français numériquement, Wilfred Ndidi refuse d'être comparé à N'Golo Kanté.

"Non, je ne me suis jamais mis dans la peau de N'Golo Kanté. Je ne cherchais pas à jouer comme lui quand je suis arrivé. Je viens ici pour jouer mon propre jeu. Je me sens juste comme un autre joueur pour lui. Il est un bon joueur, il a prouvé qu'il est grand cette saison. Avec le soutien des autres, vous pouvez faire tout ce que vous voulez et vous pouvez le faire ici", a confié Wilfried Ndidi à Goal.

Le milieu de terrain de Leicester a été triste du départ de Claudio Ranieri : "Mes parents sont très, très heureux, mais mon père n'a jamais voulu que je joue, il voulait que je fréquente l'école, mais je n'ai pas écouté. Je jouais toujours au football. Quand vous êtes dans le match, vous avez de grandes opportunités, alors je n'essaie pas vraiment de regarder où je veux être. Je veux juste jouer et faire de mon mieux. Pour Ranieri, je me sentais mal. Je ne parle pas vraiment des managers, je suis juste ici pour jouer mon football, mais il est triste qu'il soit parti parce qu'il m'a amené ici, mais je dois juste me concentrer sur mon jeu. Je joue encore".

Il est revenu sur son adaptation et estime qu'aucun joueur n'a lâché l'entraîneur : "C'est juste du football, tout est devenu bon, tout a commencé à se rassembler. Je n'ai jamais rencontré de problèmes dans le vestiaire avec des joueurs. Nous étions toujours heureux dans le vestiaire et nous attendions avec impatience les matchs... optimiste ... Nous nous sommes concentrés sur la tentative de gagner. Quand nous avons perdu, tout le monde était en panne, mais je n'ai rien remarqué personnellement. Je voulais m'adapter rapidement Je n'ai pas trouvé ça très difficile, c'est facile car tout le monde parle anglais. J'ai un coéquipier Ahmed Musa du Nigeria, qui aide aussi".
 

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages