Leicester, Shakespeare : "Avoir du sang-froid contre l'Atlético Madrid"

Craig Shakespeare est conscient que l'Atlético Madrid est favori contre son équipe mais ne baisse pas les bras pour autant.

Battu par la plus petite marge par l'Atlético Madrid lors du quart de finale aller de Ligue des champions à Santiago Bernabeu, Leicester entend bien de nouveau créer la surprise à domicile comme lors du tour précédent contre le FC Séville. Les portes du dernier carré tendent les bras aux Foxes pour leur première participation dans la plus prestigieuse des compétitions européennes, mais les Colchoneros sont des habitués de ce genre de rendez-vous. Craig Shakespeare en est conscient, l'Atlético Madrid est favori mais Leicester aura sa carte à jouer.

"Nous avons eu une série de parties compliquées et nous avons faire reposer certains joueurs. Dans ce dernier match ont joué les joueurs de mon équipe type, mais le plus important est d'être compétitif dans cette confrontation et nous verrons ce qu'il se passe contre l'Atlético Madrid. Je considère que l'Atlético Madrid, pour son histoire dans les compétitions européennes, est favori. L'ambiance va être chaude, mais ils ont l'avantage. Nous ne sommes pas favoris, mais nous allons tout tenter pour l'emporter", a lancé Craig Shakespeare en conférence de presse.

L'entraîneur de Leicester a l'ambition d'écrire l'histoire de son club : "Gagner la Premier League ou aller en demi-finale de C1 ? Être en quarts de finale est une belle chose, nous sommes l'unique club anglais dans la compétition, c'est un fait important. Nous sommes très concentrés et nous allons voir ce qu'il se passera. Si nous passons en demi-finale ce serait fantastique. Vous devez penser. Dans le football rien est gratuit. Nous allons faire le tour et exprimer les questions footballistiques. Vous devez être intelligent et être en état d'alerte sur les contres de l'Atlético. Cela a été un voyage incroyable, mais ce qui importe est le présent. Sans oublier le passé, mais le football est basé sur le présent. Si je dis il y a des années que ce serait un rêve, mais la réalité est maintenant".
 

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages