Leipzig, Tottenham, le Sparta Rotterdam... Eux aussi, ils ont tenté une combinaison au coup d'envoi

Eriksen avait marqué après 11 secondes de jeu face à Manchester United, le 31 janvier 2018, suite à une combinaison au coup d'envoi. (M.Atkins/Presse Sports)

Avant le PSG, qui a ouvert le score dimanche face à Lille dès la huitième seconde, d'autres équipes ont tenté des combinaisons dès le coup d'envoi, avec plus ou moins de réussite.

Dimanche, Kylian Mbappé a ouvert le score après huit secondes de jeu face à Lille, en conclusion d'une tactique exécutée dès le coup d'envoi. Si ce but est le plus rapide de l'histoire de la Ligue 1 depuis 1992, la combinaison a vite fait le tour du globe.

Dès le lendemain, Manchester United et la Juventus s'y sont également essayés, sans succès. Mais avant eux, d'autres équipes ont aussi tenté de marquer dès les premières secondes de jeu, avec plus ou moins de réussite. En voici quelques exemples d'une liste non exhaustive.

lire aussi

Comment les clubs français préparent les coups d'envoi ?

Leipzig, tout pour l'attaque

Plutôt que les combinaisons élaborées, il suffit parfois simplement d'envoyer ses joueurs à l'attaque. C'est ce qu'a fait le RB Leipzig au coup d'envoi de la neuvième journée du Championnat d'Allemagne face à Stuttgart, en 2013. Effectuant l'engagement à deux avec une passe en retrait, sept joueurs se ruent en attaque pour être à la retombée du ballon. Un choix qui s'avère judicieux car Leipzig marque au bout de huit secondes de jeu. Les locaux remporteront la rencontre 3-1.

Tottenham, un but au bout de 11 secondes

Le 31 janvier 2018, il ne fallait pas être en retard pour manquer l'ouverture du score de Tottenham face à Manchester United, à l'occasion de la 25e journée de Premier League. Les joueurs de Mauricio Pochettino ont directement envoyé un long ballon sur Harry Kane, dominant dans les airs. Heung-min Son est à la retombée et remet pour Christian Eriksen, qui marque au bout de onze secondes. Tottenham s'imposera 2-0 face à Manchester United lors de la première d'Alexis Sanchez sous le maillot des Red Devils.

lire aussi

Le coup d'envoi gagnant du PSG contre Lille, une tactique travaillée

Bournemouth, l'inspiration de Paris

C'est probablement cette combinaison qui a inspiré Christophe Galtier, tant elle ressemble trait pour trait au but de Kylian Mbappé face à Lille. Lors de la 21e journée de Championship, Bournemouth est au coup d'envoi de la seconde période. Les Anglais réalisent une combinaison leur permettant immédiatement de prendre l'avantage. Seule différence avec le but de Paris : avec une finition en puissance, le but est plus rapide que celui des joueurs de Christophe Galtier (six secondes contre huit pour Kylian Mbappé).

Le Real Madrid a tenté, en vain

La saison dernière, le Real Madrid de Carlo Ancelotti a tenté à plusieurs reprises des combinaisons dès le coup d'envoi. En Championnat face à Villarreal en septembre, face au PSG en huitième de finale de la Ligue des champions, mais surtout face à Manchester City lors de cette même compétition. Alors que le score est de 0-0, le Real Madrid est derrière le score après avoir perdu le match aller (3-4). En début de seconde période, les Madrilènes ont directement cherché à recoller au score avec une combinaison, impliquant cinq joueurs, qui est proche de voir Vinicius marquer. En vain. Le Real Madrid s'imposera quand même et se qualifiera dans un finish légendaire.

Le Sparta Rotterdam et le jeu en triangle payant

Pour son premier match à domicile de la saison en Championnat des Pays-Bas, le Sparta Rotterdam a régalé ses supporters dès les premières secondes avec une tactique rondement menée. Un jeu en triangle suivi d'un long ballon, les locaux ont immédiatement ouvert le score. La combinaison semble elle aussi avoir été inspirée de Bournemouth, comme le montre la vidéo publiée par le Sparta Rotterdam sur Twitter.

lire aussi

Les records que le PSG peut battre en Ligue 1 cette saison