L'enquête pour violences conjugales visant Facundo Medina classée sans suite

Facundo Medina avec le RC Lens cette saison. (P. Lahalle/L'Équipe)

L'enquête visant Facundo Medina a été classée sans suite ce lundi par le parquet d'Arras. Le défenseur de Lens avait été placé en garde à vue le 26 décembre 2021 pour des violences conjugales présumées.

Après plusieurs convocations devant le tribunal d'Arras, Facundo Medina a vu ce lundi l'enquête le visant être classée sans suite par le parquet. Sylvain Barbier Sainte-Marie, le procureur d'Arras, a indiqué à l'AFP que l'infraction était « insuffisamment caractérisée ».

Le défenseur argentin du RC Lens avait été placé en garde à vue le 26 décembre 2021 pour des violences présumées sur son épouse la nuit du réveillon de Noël. Les faits dénoncés s'étaient produits au cours d'une dispute au domicile du couple à Arras, alors qu'ils passaient le réveillon avec « plusieurs personnes », avait indiqué Benoît Gauthe, substitut du procureur. Son épouse accusait le joueur de 23 ans de « violences volontaires ».