Lens enfonce Angers et consolide sa deuxième place

Les Lensois se sont imposés à Angers. (A. Réau/L'Équipe)

Sans forcer son talent, Lens s'est imposé ce samedi soir sur le terrain d'Angers (2-1). Tout en confortant leur deuxième place, les Lensois ont enfoncé les Angevins, bons derniers avec trois points de retard sur Ajaccio, vainqueur de Strasbourg un peu plus tôt.


Le match : 1-2

Lens n'a pas livré son match le plus brillant de la saison ce samedi à Angers, mais l'équipe artésienne est repartie avec ce qu'elle était venue chercher : la victoire. Les hommes de Franck Haise ont enregistré ce samedi un quatrième succès de rang en s'imposant sur la pelouse d'Angers (2-1), revenant à trois points du PSG, qui se prépare à un déplacement difficile, dimanche, à Lorient. Les Angevins, eux, sont bloqués à la dernière place avec cette sixième défaite de rang et ont même pris trois points de retard sur Ajaccio, vainqueur un peu plus tôt de Strasbourg (4-2).


lire aussi

Le film d'Angers-Lens

Les Lensois ont ouvert le score sur une superbe action, leur première vraiment dangereuse : l'ouverture de Pereira Da Costa a trouvé Florian Sotoca, qui a contrôlé de la poitrine avant de trouver de volée Wesley Saïd, dont la reprise du droit n'a laissé aucune chance à Yahia Fofana (21e).

Sotoca a ensuite pris sa chance de loin, mais le portier angevin ne s'est pas laissé piéger (31e). Lens a eu l'occasion d'aggraver la marque par Pereira Da Costa (39e) et Saïd (39e), mais les Artésiens ont manqué de réalisme. Angers, de son côté, ne s'est procuré que deux occasions par Hunou, dont la tête sur un corner de Bentaleb n'a pas trouvé le cadre (37e), puis par Salama, dont la frappe a été captée sans difficulté par Samba (41e).

Les Nordistes n'ont pas tardé à faire le break. Au retour du vestiaire ils ont doublé la mise par Facundo Medina. Frankowski a tiré un coup franc gagné par Gradit, il a trouvé la tête de Danso dans la surface et le défenseur autrichien a pu servir Medina (51e, 2-0). Fofana (61e), Sotoca (70e, 79e) et Pereira Da Costa (81e) auraient pu marquer le troisième but de la partie, mais celui-ci a finalement été marqué par le SCO. Blazic s'est défait du marquage d'Abdul Samed pour reprendre un corner de Bentaleb et tromper Samba (87e). Ce dernier a fait preuve de vigilance sur le dernier coup franc de la partie, tiré par Bentaleb, qu'il a repoussé des deux poings.


lire aussi

Le classement de la Ligue 1

« La réalité, c'est que quand on met tous les ingrédients, on est récompensé, tant mieux, s'est réjoui le capitaine lensois Seko Fofana au micro de Canal +. On est deuxièmes, on n'a perdu qu'un seul match, il y a une vraie cohésion dans le groupe. Si on prend du plaisir comme ça, il n'y a pas de raison de ne pas rêver, mais le plus important est qu'on donne tout et qu'on n'ait pas de regret. »


Le joueur : Sotoca, un match plein

Malgré sa belle performance, le numéro 7 du RC Lens a préféré mettre en avant le collectif. « On est un groupe avant tout, cela se confirme ce soir. Tant qu'on gardera cet état d'esprit, on pourra aller loin », a ainsi confié Sotoca sur Canal + après la rencontre. En délivrant sa 5e passe décisive de la saison, le milieu offensif, qui a servi Saïd (21e), a contribué au succès de son équipe. « C'est une belle action qui récompense notre début de match, a-t-il analysé. C'est un bon match de notre part. » Sotoca aurait même pu ajouter un but à sa prestation. Sa frappe a été captée par Fofana (31e), son centre a touché le poteau (70e) et sa tête a été contrée par Doumbia (79e).


lire aussi

Toute l'actualité du football