Lens remporte le derby du Nord à Lille

·3 min de lecture

Séduisant et récompensé en première mi-temps par Frankowski (4e) et Kalimuendo (37e), Lens a logiquement dominé un Lille trop inefficace (2-1) malgré le but Xeka (45e+1). Les Lensois (7e) passent devant leur adversaire du soir et sont à trois points de la quatrième place.

Le match : 2-1

/

Jocelyn Gourvennec promettait en conférence de presse« un match de passion où il peut se passer beaucoup de choses ». L'entraîneur de Lille ne s'est pas trompé mais ne s'attendait surement pas à avoir son équipe se faire dominer en première mi-temps dans des proportions assez rares cette saison. La réduction du score par Xeka dans le temps additionnel (45e+1) sur un excellent centre de Zhegrova, le meilleur Lillois ce samedi soir, était assez inespérée tant on ne voyait pas comment Lille pouvait inquiéter Farinez. Certes, Sanches avait touché le poteau de Farinez (21e) et Zhegrova, déjà lui, avait sollicité le portier Vénézuélien.

Mais ce sont bien les joueurs de Franck Haise qui ont donné le tempo du premier acte. D'abord en prenant le contrôle du jeu à leur compte. Frankowski dès les premières secondes puis Sotoca (3e) montraient les intentions lensoises. Oublié au second poteau sur un corner de Clauss dévié par Fonte, Frankowski, déjà buteur à l'aller, récompensait Lens de son excellent début de match, grâce à un subtil extérieur du droit (4e). Puis Lens s'est installé dans sa position favorite, laissant le ballon au LOSC, attendant la moindre faille pour piquer en contre.

voir aussi

/

Le film de Lille-Lens

Le trio Kalimuendo - Sotoca - Pereira Da Costa, aussi mobile que complice, mettait en grande difficulté la défense lilloise. Et il s'en fallait de peu, et surtout du pied de Jardim, pour que Kalimuendo manque le break à deux reprises (20e, 26e). La frappe de David (32e) était trop croisée pour inquiéter Farinez. Sur sa troisième opportunité de la soirée, Kalimuendo ne se faisait pas prier pour inscrire le 2-0. Profitant d'un bon travail de Clauss et d'un relais de Pereira Da Costa, l'attaquant lensois inscrivait son 10e but de la saison, bien aidé par un Fonte, une nouvelle fois malheureux (voir par ailleurs).

Sans idée en première période, Lille en avait beaucoup plus en seconde grâce à une intensité dans le jeu enfin au rendez-vous et des Lensois, toujours bas et moins mordants. Pierre-Mauroy, revigoré après la réduction du score de Xeka, retrouvait de la voix à mesure que les Lillois mettaient une énorme pression sur la cage de Farinez. Mais ni David à bout portant après une chevauchée d'Onana (52e), ni Bamba (53e) ne trouvaient la faille. Lens commençait à plier mais ne rompait pas, sauvé par son poteau sur une frappe enroulée de Zhegrova (66e). L'orage était passé. Les Lillois enchaînaient les centres sans dangers, du pain béni pour Danso et consorts. Une dernière frappe d'André (91e) venait se nicher dans les gants de Farinez et les Lensois pouvaient laisser éclater leur joie.

1982

/

Lens a gagné le match aller et le match retour contre Lille en Ligue 1 pour la 1re fois depuis la saison 1981-82 (1-0 et 3-0).

Ils remportent le 115e derby du Nord, leur troisième de la saison (après le match aller et le 16e de finale de Coupe de France) et s'emparent de la 7e place aux dépens de leur voisin lillois. Surtout, ils sont désormais à quatre points de Monaco et de la quatrième place. L'Europe est l'objectif affiché des Lillois, celui rêvé des Lensois. Ce samedi soir, les Sang et Or peuvent y croire encore un peu plus.

voir aussi

/

Le classement de la Ligue 1

Le joueur : Fonte plombe Lille

/

Le défenseur portugais a vécu une soirée compliquée. C'est lui qui dévie le corner de Clauss sur Frankowski pour l'ouverture du score lensoise. Il est de nouveau impliqué sur le but du break en déviant dans ses filets la frappe de Kalimuendo. En seconde mi-temps, il a été plus tranquille mais n'a pas réussi à peser sur les nombreux coups de pied arrêtés lillois.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles