Lens-Rennes : au Nord, le rebond de Wesley Saïd

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

En voyant Wesley Saïd taper dans la main de Gaël Kakuta à la 70e minute de la rencontre entre Lens et Rennes, la suite de l'histoire était facile à deviner. Ceux qui avaient jeté un coup d'œil aux statistiques dévoilées sur le site Medium cette semaine n'ont en tout cas eu aucun mal à l'imaginer. Depuis 2001, le Stade rennais est l'équipe la plus crucifiée par ses anciens joueurs en Ligue 1 (55 buts, soit un pion signé d'un visage connu tous les 15 à 16 matchs en moyenne). Les Rouge et Noir peuvent ajouter une ligne de plus à cette longue et pénible série, Saïd ayant décidé de jouer un mauvais tour à son club formateur en reprenant sans contrôle un bon centre de Jonathan Clauss au premier poteau pour tromper le jeune Doğan Alemdar et offrir un succès précieux au Racing. "Ça ne me fait pas grand chose de marquer…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com
Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles