L'entraîneur de l'AC Milan Stefano Pioli a regardé Alcaraz-Nadal plutôt que Inter-Empoli

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Stefano Pioli est focalisé sur son équipe. (A. Mounic/L'Équipe)
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

L'entraîneur de l'AC Milan Stefano Pioli a assuré samedi ne pas avoir regardé la victoire de son rival pour le titre, l'Inter Milan, vendredi contre l'Empoli (4-2), préférant suivre le match du nouveau « phénomène » du tennis Carlos Alcaraz contre Rafael Nadal.

Provisoirement dépossédé de sa première place de Serie A par l'Inter Milan, vainqueur d'Empoli (4-2) vendredi, l'AC Milan aura l'occasion de reprendre son bien dimanche sur la pelouse du Hellas Vérone. En conférence de presse, l'entraîneur des Rossoneri Stefano Pioli a assuré avoir fait l'impasse sur le succès des Nerrazzuri pour regarder le quart de finale du tournoi de tennis de Madrid entre Carlos Alcaraz et Rafael Nadal. Une façon de rappeler aussi qu'il ne se préoccupait pas que de son équipe.

Stefano Pioli, entraîneur de l'AC Milan

« La pression ? Je ne vois mes joueurs ni agités, ni anxieux »

« On sait ce qu'on doit faire, il nous manque sept points pour atteindre notre objectif, démontrer que nous sommes les meilleurs du Championnat, a-t-il insisté. (Plutôt que la victoire des Nerazzurri), j'ai revu notre entraînement puis un grand match de tennis. La pression ? Je ne vois mes joueurs ni agités, ni anxieux. Je les vois motivés, nous devons être concentrés parce qu'une virgule, un point, peut faire la différence ».

lire aussi

Le classement de Serie A

L'AC Milan (77 points) sera assuré de finir champion s'il prend au moins sept points lors des trois derniers matches (Vérone, Atalanta, Sassuolo) : en cas d'égalité, il bénéficie d'une différence particulière favorable par rapport à l'Inter (78 pts, deux matches restant à jouer contre Cagliari et la Sampdoria).

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles