Lenzerheide : coup d'envoi d'un été chargé pour les Français

Deuxième du classement général, Myriam Nicole tentera à Lenzerheide de dépasser sa principale concurrente, la Suissesse Camille Balanche. (P. Mérimée/L'Équipe)

Près d'un mois après l'Autriche, les descendeurs retrouvent la Coupe du monde à Lenzerheide, en Suisse. Le premier rendez-vous d'un été qui verra cinq courses en mois de deux mois, avec de belles chances pour les Français.

Un mois après la troisième étape de la saison à Leogang, en Autriche, la Coupe du monde de VTT de descente revient ce samedi 9 juillet, sur les pentes de Lenzerheide, en Suisse. La course féminine débutera à 12h25, et les hommes partiront à partir de 13h45.

Après un mois d'absence, il s'agit de la première course d'un été qui s'annonce très chargé pour les coureurs. En moins de deux mois, ils vont enchaîner cinq épreuves de Coupe du monde (Suisse, Andorre, Canada et Etats-Unis), avant de participer aux Championnats du Monde, qui se dérouleront cette année en France, aux Gets (Haute-Savoie). La saison se conclura par un dernier week-end d'exception sur les pistes mythiques de Val di Sole, en Italie, du 2 au 4 septembre.

lire aussi
Loïc Bruni de retour à Lenzerheide après sa blessure

Myriam Nicole et Amaury Pierron au top, d'autres Français en embuscade

Après trois courses, les Français sont bien placés. Myriam Nicole est deuxième du classement général (555 points), derrière la Suissesse Camille Balanche (685 points). Chez les hommes, Amaury Pierron, vainqueur des deux premières manches, est toujours leader, avec 580 points, devant deux Britanniques, Matt Walker (443 points) et Danny Hart (401). L'Auvergnat tentera de garder sa constance sur cette deuxième partie de saison.

« Cette étape va être intéressante, a commenté Amaury Pierron. On prend le départ d'une piste qui a été modifiée, ça apporte de la nouveauté et nous demande à tous de se creuser les méninges, ça me plait ! Comme depuis le début de la saison, l'objectif sera de donner le meilleur de moi-même, ne pas précipiter les choses afin de ne pas prendre de risque inutile ».

lire aussi
Myriam Nicole, Thibaut Dapréla et Amaury Pierron à l'entraînement ensemble, l'union fait la force

D'autres coureurs français peuvent espérer briller en Suisse. Au général, Benoît Coulanges pointe à une belle 4e place (380 points), Loris Vergier est 8e (290 points) et Thibaut Dapréla, deuxième du dernier exercice, est actuellement 10e (217 points). 5e du classement, Marine Cabirou ne pourra pas défendre ses chances. La vainqueur du général 2020 s'est fracturée trois vertèbres lors d'une grosse chute à Leogang et sera absente plusieurs mois.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles