Les 10 chefs d’œuvre de CR7

Mardi soir face à l’Atlético, Cristiano Ronaldo a inscrit un triplé qui lui a permis d’atteindre la barre symbolique – et stratosphérique – des 400 réalisations sous le maillot du Real. Un contingent copieux duquel émergent une belle quantité de pépites. Petit inventaire (non exhaustif) des bijoux de la couronne du roi madrilène…

En huit saisons, l’attaquant portugais a inscrit la bagatelle de 400 buts avec le Real. De quoi prendre la pose…
(Photo Reuters)

Marseille-Real Madrid (1-3) décembre 2009
Cela ne fait alors que quelques mois que Ronaldo a délaissé le maillot rouge des Red Devils au profit de la liquette blanche du Real. En déplacement au Vélodrome pour un match de poule de C1, l’attaquant portugais ne tarde pas à se signaler dans l’un des exercices qu’il affectionne particulièrement : le coup franc. Résultat : une mine de trente mètres qui vient nettoyer la lucarne de Mandanda. L’étude de la gestuelle de Juninho a manifestement porté ses fruits…

 

Almería-Real Madrid (1-2) avril 2010
A l’époque, CR7 n’économisait pas ses courses et s’autorisait régulièrement des chevauchées solitaires dans les défenses adverses. Comme ce jour du printemps 2010, où la lumière vint de l’une de ces accélérations phénoménales, agrémentée pour l’occasion de quelques dribbles effectués tout en toucher et en vivacité. Au Portugal aussi, on « joga bonito ». (Vidéo à partir d’1min16)

Almeria vs Real Madrid 1-2 All Goals and… par ydghe

 

Málaga-Real Madrid (0-4) octobre 2011
Ce jour-là, les Madrilènes étaient en balade du côté de la Rosaleda. Menant déjà 3 à 0 après un peu plus d’une demi-heure de jeu, les Merengue aurait pu lever le pied et se diriger en souplesse vers un succès facile. Pas le genre de Ronaldo, qui préfère utiliser la sienne pour enfoncer le clou. Pas question de laisser à Zlatan le monopole des gestes venus d’ailleurs (vidéo à 1min)

Goals & Highlights Málaga 0-4 Real Madrid… par VIVAGoals

 

Rayo Vallecano-Real Madrid (0-1) février 2012
Les grands marquent souvent de leur empreinte des rencontres qui semblent sans issue. Face au Rayo Vallecano, lors de la 25è journée, CR7 et les siens étaient mal embarqués, et risquaient de perdre des points ô combien importants dans leur duel à distance avec le Barça. Comme souvent, l’attaquant portugais se chargea de rallumer la lumière sur une étincelle. Une talonnade tout en instinct et en puissance. Même de dos, cet homme-là est dangereux (vidéo à 49sec.)

[Golazo De Taco CR7] Rayo Vallecano 0 – 1 Real… par DarrylManning

 

Osasuna-Real Madrid (1-5) mars 2012
2012 fut un grand cru pour le Real en Liga. Et particulièrement pour CR7, qui nous gratifia cette année-là de quelques-unes de ses plus belles réalisations. Au nombre desquelles cette sublime frappe tendue, puissante, de plus de trente mètres. Le genre de caramel qui abîme gardiens et lucarnes, et qui ferait passer Ronald Koeman pour une dentelière. Avis aux amateurs de mines… (vidéo à 1min10)

 

Real Madrid-Barcelone (2-1) août 2012
Match retour de la Supercoupe d’Espagne, au Bernabeu. Battus à l’aller au Camp Nou (3-2), les Merengue doivent sortir le bleu de chauffe pour décrocher leur premier titre de la saison. Ca tombe bien : Ronaldo est un dur au mal. Alors que les deux équipes sont à égalité (1-1), CR7 passe la seconde et s’en va inscrire le deuxième but madrilène. Sur une transversale de Xavi Alonso, le Portugais, à la lutte avec Piqué, s’emmène le ballon d’une aile de pigeon supersonique et s’en va conclure en force. Gérard doit encore attendre la retombée du ballon à l’heure qu’il est.

 

Real Madrid-Manchester United (1-1) février 2013
Huitième de finale aller de la Ligue des Champions. Le Real reçoit les anciens camarades de CR7 à Bernabeu. Menés par les Red Devils, les Madrilènes s’en remettent, une fois n’est pas coutume, à l’attaquant portugais pour égaliser. Sur un centre de Di Maria, Ronaldo s’élève, s’élève encore, jusqu’à dominer entièrement l’arrière-garde rouge, avant de claquer une tête aussi rageuse que décisive. Aux dernières nouvelles, Tonton Pat l’attend encore à la réception de son saut. Peine perdue : ce mec est définitivement au-dessus du lot.

 

Galatasaray-Real Madrid (1-6) septembre 2013
Huitième de finale aller de la Ligue des Champions. Apparemment pas déstabilisés par la chaude ambiance qui règne dans l’antre stambouliote, les Merengue infligent une sévère correction à leur adversaire du jour. Alors que le match se dirige vers son épilogue, et que les Madrilènes mènent déjà 5 à 1, CR7 décide d’aggraver la marque. Et de fort belle manière. Servi à l’entrée de la surface par Benzema, côté gauche, le futur quadruple Ballon d’or met au supplice trois défenseurs avant de lâcher un sac à trouer les filets. Ronaldo, fort comme un Turc.

 

Liverpool-Real Madrid (0-3) octobre 2014
Celui-ci est davantage une oeuvre chorale que l’exploit d’un seul homme. Reste qu’une fois de plus, c’est bien CR7 qui est à l’origine et à la conclusion de ce joli mouvement collectif (qui sera d’ailleurs distingué comme le plus beau de la C1 cette saison-là). Une combinaison en forme de préambule de l’enterrement qui attend les Reds dans leur jardin d’Anfield à l’issue des 90 minutes. De quoi faire jubiler l’ancien pensionnaire des Red (Devils).

 

Real Madrid-Espanyol Barcelone (6-0) janvier 2016
2016 fut sans conteste l’année du Portugais. Ballon d’or, C1, Euro : CR7 n’a laissé que des miettes à ses adversaires. Une avalanche de succès que l’état de forme du melon de Madère laissait présager dès le début de l’année, comme en témoigne le but sublime qu’il inscrivit au Bernabeu le 31 janvier dernier. Face à un Espanyol martyrisé par la bande à Zidane, Ronaldo fit à cette occasion étalage, en une poignée de secondes, de toutes ses qualités. Accélération, dribbles briseurs de reins et frappe de mule en rupture : tout y était. Et d’après ce que l’on a vu mardi soir, tout y est encore…

Cristiano Ronaldo Amazing Goal ~ Real Madrid vs… par you2b

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages