L'Espagne et l'Italie s'imposent, la Grande-Bretagne en danger

Roberto Bautista Agut s'est imposé en deux sets contre le Serbe Miomir Kecmanovic. (O. J. Barroso/Oscar j. barroso / afp7)

Sans Carlos Alcaraz, l'Espagne s'est imposée face à la Serbie (3-0), mercredi lors des phases de groupes de la Coupe Davis. Dans le groupe A, l'Italie l'a emporté contre la Croatie (3-0). La Grande-Bretagne est en danger après sa défaite contre les États-Unis.

Après sa victoire lors de l'US Open et son nouveau rôle en tant que numéro 1 mondial, tout le monde voulait voir briller Carlos Alcaraz sur le court de Valence. Mais le capitaine Sergi Bruguera a préféré le laisser au repos pour le premier match de la phase de groupes de la Coupe Davis, mercredi. C'est donc Albert Ramos-Vinolas (40e) et Roberto Bautista Agut (21e) qui ont eu la tâche de disputer les simples face à une Serbie privée de Novak Djokovic.

lire aussi

La France a grillé son joker face à l'Allemagne

Le premier s'est imposé devant Laslo Djere (66e) en trois sets après quasiment trois heures de jeu (2-6, 7-6, 7-5). Le deuxième a eu besoin de deux tie-breaks (7-6, 7-6) pour battre Miomir Kecmanovic (33e).

En double, Marcel Granollers et Pedro Martinez ont également battu Nikola Cacic et Dusan Lajovic en trois sets (6-7, 6-2, 6-2).

Une Italie sereine

Du côté de la poule A, l'Italie s'est imposée (3-0) face à la Croatie, finaliste l'an dernier. Le 30e mondial Lorenzo Musetti a expédié le croate Borna Gojo en deux sets (6-4, 6-2). Matteo Berrettini s'est également offert une victoire face à Borna Coric qui a craqué après le premier set (6-7, 6-2, 6-1).

La paire de double italienne composée de Simone Bolelli et Fabio Fognini a conclu la partie en 3-6, 7-5, 7-6 face aux croates Nikola Mektic et Mate Pavic.

Une Grande-Bretagne qui doit se reprendre

Dans la poule D, la Grande-Bretagne se trouve déjà en danger, après sa défaite face aux États-Unis. Le Britannique Daniel Evans a cédé dans le premier simple face à Tommy Paul (6-4, 4-6, 6-4). Mais l'équipe du capitaine Leon Smith a pu revenir au score grâce à Cameron Norrie (8e) qui a remporté le deuxième match (2-6, 7-6, 7-5) contre Taylor Fritz.

À égalité, tout s'est donc joué dans le double. Malgré un premier set remporté par la paire Andy Murray et Joe Salisbury, les Britanniques se sont finalement inclinés face aux Américains Rajeev Ram et Jack Sock (5-7, 6-4, 7-5).

lire aussi

Retrouvez toute l'actualité sur la Coupe Davis