L'Espagne passe numéro un au classement FIBA devant les États-Unis

L'Espagne a remporté le dernier Euro. (A. Mounic /L'Équipe)

Les champions du monde et d'Europe espagnols profitent de leurs résultats probants sur la scène internationale pour passer devant les Américains au classement des nations.

Depuis douze ans et la création d'un classement mondial des nations par la Fédération internationale (FIBA), les États-Unis ont été détrônés pour la première fois. Par l'Espagne, évidemment, qui détient actuellement les titres de championne du monde (2019 en Chine) et d'Europe après son succès surprise en septembre dernier en Allemagne, face à la France (88-76).

Également quart de finaliste des derniers JO, la Roja a affiché une régularité suffisante sur la scène internationale - notamment en qualifications pour la Coupe du monde 2023, où, déjà qualifiée, elle affiche un bilan de 7 victoires pour 1 défaite - pour damer le pion aux champions olympiques américains (758,6 points contre 757,5 pour les USA) dans ce classement qui, même s'il accorde certains avantages dans les tirages au sort, reste essentiellement honorifique. La France reste cinquième du même classement, derrière l'Australie et l'Argentine.