L'Espagne en quarts de finale de l'Euro après sa victoire contre le Danemark

L'Espagne en quarts de finale de l'Euro après sa victoire contre le Danemark

Sans vraiment briller, les Espagnoles ont décroché leur billet pour les quarts de finale de l'Euro 2022 grâce à une courte victoire (1-0) face au Danemark, éliminé de la compétition. La Roja affrontera l'Angleterre mercredi.

L'enjeu était de taille dans cette troisième journée du groupe B et cela explique sans doute le spectacle assez décevant proposé par l'Espagne et le Danemark, samedi soir (1-0). Mais le résultat est suffisant pour permettre à la Roja de rejoindre les quarts, où elle affrontera l'Angleterre. Déjà assurée d'être qualifiée avant sa victoire contre la Finlande (3-0), l'Allemagne a aussi décroché son ticket pour les phases finales.

Si les deux équipes avaient engrangé 3 points avant le début de la rencontre, le goal-average permettait à la Roja d'aborder plus sereinement la rencontre. Les Danoises, étaient, elles, contraintes à la victoire, mais ont abordé le match timidement.

lire aussi

Les résultats / classement du Groupe B

Il a fallu attendre la 14e minute pour voir une première offensive de leur part. Sur un bon ballon en profondeur, Harder est contrainte de tenter un lob à la suite d'une sortie éclair de Panos. Une tentative finalement largement au-dessus du but espagnol. Deux minutes plus tard, Harder se présentait devant la gardienne adverse, mais trop excentrée pour que sa frappe ne soit dangereuse.

Tout comme leurs homologues masculins, elles aimaient priver leurs adversaires du ballon pour créer des brèches. Les bonnes percussions côté gauche de Ouahabi et ses permutations avec Del Castillo mettaient à mal la défense adverse.

lire aussi

Toute l'actualité de l'Euro

Mais c'est de la droite que ces Espagnoles venaient se créer leur plus grosse occasion. À la 24e minute, Battle, esseulée, centrait pour Del Castillo dont le bout du pied ne suffisait pas pour tromper la vigilance de Christensen.

Cardona pour mettre fin au suspense

Les Danoises montraient de bonnes intentions en première période, à l'image des tentatives amorcées par Veje ou Homgaard. Un constat bien différent lors du second acte, outrageusement dominé par la Roja proche d'ouvrir le score sur une demi-volée de Carmona peu après la reprise. La milieu de terrain du Real Madrid, rentré à la 45e minute, était une aide offensive précieuse pour les habituelles coéquipières d'Alexia Putellas, blessée.

Ce manque de réalisme si caractéristique de l'Espagne aurait pu lui coûter cher lorsque Harder trouvait Nadim dont la très belle frappe était claquée par Panos, très sérieuse toute la rencontre. Mais le but de Cardona, de la tête malgré son mètre 60, venait valider définitivement la qualification des siennes pour les quarts de finale où elles retrouveront l'Angleterre, hôte de la compétition. Les Danoises, finalistes de la dernière édition, sont, elles, éliminées.

L'Allemagne corrige la Finlande avec une équipe remaniée

Déjà assurées d'une qualification en quarts de finale, les Allemandes n'ont pas fait dans la demi-mesure. Malgré cinq changements dans le onze aligné par la sélectionneuse Martina Voss-Tecklenburg, la Mannschaft s'est imposée trois buts à zéro contre la Finlande, dernière du groupe. Avant de rentrer au vestiaire, Sophia Kleinherne a lancé les siennes grâce à son but de la tête (40e). Alexandra Popp (48e) et Nicole Anyomi (63e) ont achevé le travail en seconde période.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles