L'Euro 2021 dans douze pays, le projet est-il encore tenable ?

Clément Pons
·1 min de lecture

L'UEFA va-t-elle devoir réviser son ambition d'organiser l'Euro 2021 dans douze pays différents ? L'interrogation semble légitime à moins de quatre mois du match inaugural entre la Turquie et l'Italie, prévu le 11 juin, à Rome.

Un point "ville par ville" le 5 mars

À la différence des Jeux Olympiques de Tokyo, la compétition européenne ne fait pas trop parler d'elle, en dépit de l'extrême complexité de son organisation due à un contexte sanitaire toujours aussi incertain. L'instance suprême du foot sur le Vieux Continent a seulement expliqué, à la mi-janvier, ne pas vouloir changer ses plans, pointant cependant la date du 5 mars afin d'analyser la situation épidémique de chacune des douze villes hôtes (Londres, Munich, Bakou, Copenhague, Glasgow, Bilbao, Budapest, Dublin, Rome, Amsterdam, Bucarest, Saint-Pétersbourg).

Des situations épidémiques différentes selon les pays

L'évolution sanitaire dans tous ces pays conditionnera le maintien "en l'état" du format de la compétition. Tous n'en sont pas au même point. Côté optimiste, l'Italie. Début février le comité scientifique italien a expliqué à la Gazzetta dello sport réfléchir au retour partiel du public dans les stades. Cela concernerait d'abord une jauge de 1 000 personnes en Serie A au début du printemps puis,...

Lire la suite sur France tv sport

A lire aussi