• Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Lewis Hamilton bientôt privé de Grand Prix à cause de... son piercing ?

Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

C'est la grosse polémique du moment en Formule 1, mais elle pourrait vite être éclipsée par un autre problème. Ces derniers jours, une interview donnée par l'ancienne légende du sport automobile Nelson Piquet fait scandale. Le Brésilien de 69 ans a traité Lewis Hamilton de "petit nègre", provoquant un véritable tollé médiatique et une réponse assez rapide de l'intéressé. "Ce sont plus que des mots. Ce sont des mentalités archaïques qu'il faut changer et qui n'ont pas leur place dans notre sport. J'ai été entouré par ces attitudes et ciblé toute ma vie. Il y a eu beaucoup de temps pour apprendre. Le temps est venu d'agir", a-t-il déclaré sur Twitter.

Une affaire qui a énormément fait réagir dans le monde de la Formule 1, mais après ses mots forts et justes, Lewis Hamilton pourrait être confronté à un autre problème de taille. Ce week-end, l'ex de Nicole Scherzinger rentre à la maison pour le Grand Prix de Silverstone, qui se déroule en Grande-Bretagne. Originaire de Stevenage, le pilote de 37 ans revient dans son pays natal et il espère bien briller, à moins qu'un point de règlement ne l'empêche tout bonnement de concourir ! Après des mois de tensions concernant le port d'un piercing au nez par le Britannique, il semblerait bien que la Fédération internationale de l'automobile (FIA) ait décidé de le sanctionner.

Hamilton ne compte pas céder à la pression de la FIA

Pendant...

Lire la suite


À lire aussi

Lewis Hamilton menacé d'exclusion du Grand Prix de Monaco : le verdict est tombé !
Gérard Depardieu bientôt privé de son passeport russe et ses biens ? Après ses critiques, la menace plane
Kurt Zouma hué tout un match : le footballeur bientôt privé de ses chats ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles