Lewis Hamilton : « Il y a un manque de propriétaires noirs dans le sport »

Lewis Hamilton est particulièrement investi dans la lutte contre les inégalités faites aux personnes de couleur. (Alexander Neis/Expa/ eibner-pressefoto)

Le Britannique Lewis Hamilton a déclaré « vouloir s'impliquer de plus en plus dans les équipes de sport ». Constatant le manque de diversité, notamment chez les propriétaires, le septuple champion du monde veut faire bouger les choses.

Le Britannique Lewis Hamilton n'a pas parlé que de Formule 1 à la veille des essais du Grand Prix de Zandvoort (Pays-Bas) jeudi. Interrogé sur les rumeurs de rachat par Jim Radcliffe, copropriétaire de Mercedes F1 de Manchester United, le pilote de 37 ans en a profité pour dévoiler ses ambitions dans le futur.

Le septuple champion du monde, déjà investi depuis peu dans les Broncos de Denver en NFL, souhaite agrandir à l'avenir son investissement dans le sport. «

Lewis Hamilton au sujet de Jim Radcliffe, copropriétaire de Mercedes F1, sur un éventuel business

« J'espère faire quelque chose avec Jim et construire avec lui »

Son investissement avec la franchise américaine va déjà dans ce sens : « Avec les Broncos, je veux vraiment essayer de me concentrer sur ce que je peux faire en termes de D & I (diversité et inclusion) au sein de l'équipe ainsi qu'au sein de l'infrastructure et des environs » a développé Sir Lewis .

Proche de la retraite, Hamilton ne manque pas d'idées pour le futur, comme celle de monter un projet avec Jim Radcliffe justement : « J'espère à l'avenir faire quelque chose avec Jim et construire avec lui. Je ne sais ni où ni quoi mais j'aimerais. » En attendant de concrétiser ses projets, le Britannique disputera le Grand Prix de Zandvoort dimanche, tout juste remis de son gros accrochage avec Fernando Alonso à Spa.

lire aussi

Toute l'actualité de la Formule 1