L'ex-manager de l'UBB Christophe Urios espère retrouver un poste pour la saison prochaine

Christophe Urios ne compte pas entraîner un nouveau club dès cette saison. (R. Perrocheau/ L'Équipe)

Démis de ses fonctions de manager à l'Union Bordeaux Bègles le 15 novembre, Christophe Urios espère entraîner un nouveau club à partir du mois de juin.

La fin compliquée de son aventure avec Bordeaux Bègles (11e) n'a pas fâché Christophe Urios (56 ans) avec le rugby. Démis de ses fonctions de manager il y a presque dix jours, le champion de France 2018 (avec Castres) a confié au journal « La Montagne » espérer « trouver un banc en juin prochain pour la prochaine saison ».

Alors que certaines rumeurs l'envoyaient à Brive, dernier de Top 14, Urios n'a pas donné suite au club corrézien, expliquant vouloir d'abord « absorber » son éviction, se consacrer ensuite à son domaine viticole avant d'aborder son « prochain projet rugby ». « Le rugby, c'est fini pour le moment, mais c'est uniquement une pause. J'ai besoin de me poser, de faire le point et de savoir ce que j'ai vraiment envie de faire. Où, comment et avec qui ? a-t-il expliqué. Moi, je bouge au coup de coeur. Quand je suis parti à Oyonnax (en 2007, il quitte le Top 14 pour rejoindre un club de Pro D2), tout le monde m'a demandé ce que j'allais faire là-bas, et finalement, j'ai bien fait d'y aller (il a remporté le championnat de Pro D2 en 2013). »

Remplacé par ses adjoints Frédéric Charrier et Julien Laïrle, Urios, à qui il restait deux ans et demi de contrat au moment de son départ, pourrait toucher environ 1,2 million d'euros de la part de l'UBB.

lire aussi : Toute l'actualité du Top 14