L'ex-président de Nancy, Jacques Rousselot, accuse les nouveaux actionnaires de l'avoir « berné »

·2 min de lecture

Président historique de Nancy, promis à la relégation en National, Jacques Rousselot, qui a cédé le club à New City Capital en décembre 2020, accuse les nouveaux actionnaires du groupe sino-américain de l'avoir « berné, comme ils ont berné les supporters ».

Lundi, la commission de discipline de la LFP se réunira pour étudier les incidents provoqués par les supporters nancéens vendredi, et qui ont mené à l'arrêt du match de la 35e journée de Ligue 2 entre Nancy et Quevilly-Rouen à la 40e minute, alors que le club normand menait 3-0.

Avant même la décision de la commission, le club lorrain a acté sa relégation à venir en National. Dans les colonnes de L'Est Républicain, l'ancien président du club, Jacques Rousselot, qui avait cédé le club au groupe sino-américain New City Capital en décembre 2020, dit sa « tristesse [...] de voir l'ASNL dans cet état ».

« Nous ne reconnaissons plus notre club », poursuit Rousselot, qui accuse les actuels propriétaires du club de l'avoir « berné avec leur communication et leurs fausses promesses, comme ils ont berné les supporters ».

Arnaud Saint-André, le directeur de Quevilly-Rouen.

« On arrive à un moment de la saison où il faut que les choses soient claires. »

De son côté, QRM espère que ce succès, qui se dessinait à Marcel-Picot et lui permettrait de quitter la place de barragiste avec trois longueurs d'avance sur Rodez, sera rapidement homologué. « Quand ça s'arrête, que tu mènes 3-0 et que ce ne sont pas tes supporters qui sont mis en cause, tu peux être confiant sur le scénario », estime le directeur de QRM, Arnaud Saint-André dans un entretien à Paris-Normandie. À trois journées de la fin du Championnat, le dirigeant souhaite surtout « être fixé rapidement [...], parce qu'on arrive à un moment de la saison où il faut que les choses soient claires ».

lire aussi

Le classement de L2

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles