LFP : Les clubs se mettent d’accord pour avancer les élections de la Ligue à septembre

A.L.G. avec AFP
20minutes.fr

FOOTBALL - La décision de Nathalie Boy de la Tour de ne pas briguer un second mandat à la tête de la Ligue a facilité cette décision

Tout s’accélère après l'annonce de Nathalie Boy de la Tour de ne pas rempiler à la tête de la Ligue de football professionnel. Les clubs professionnels français ont ainsi acté mercredi un accord visant à avancer à septembre les élections à la présidence de la LFP prévues initialement en novembre à l’expiration du mandat des dirigeants.

Les élections pourront donc avoir lieu dès l’Assemblée générale du 10 septembre (14 h 30), déjà prévue par la Ligue, si ce point est acté en Conseil d’administration par la LFP vendredi. Depuis l’annonce de l’actuelle présidente, de nombreux noms d’éventuels successeurs ont alors fleuri dans la presse, comme ceux de Michel Denisot (ex-PSG et Châteauroux, ex-Canal +), Cyril Linette (ex-Canal +, L’Equipe, aujourd’hui au PMU), Gervais Martel (ex-Lens), Michel Seydoux (ex-Lille) ou Vincent Labrune (ex-OM).

25 millions de plus pour la Ligue 2

L’accord acté mercredi par les clubs va plus loin sur la gouvernance globale du foot français : il prévoit en effet que « la Ligue 1 vote pour la Ligue 1, la Ligue 2 vote pour la Ligue 2 » dans les instances, selon les mots d’un dirigeant de l’élite. « La Lig(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Ligue 2: Amiens, débouté par le Conseil d'Etat, acte cette fois sa relégation
Football: Nathalie Boy de la Tour ne se représentera pas à la tête de la LFP
Ligue 1 : Des chocs en ouverture, PSG-OM dès septembre… Tout ce qu’il faut savoir sur le calendrier de la saison 2020-21
Mercato: Nice au taquet, Lens à l'affût, quelques bons coups... Que s'est-il passé pendant ce premier mois de marché des transferts?

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi