L'histoire de la Coupe du monde en 10 moments d'anthologie

Depuis sa première édition en 1930, la Coupe du monde a bien sûr été le théâtre de matchs légendaires, d’actions folles, de gestes incroyables. Le 10 Sport revisite les dix plus grands moments de l’histoire de la Coupe du monde, où fatalement on croisera les plus grands acteurs de ce jeu : Pelé, Maradona, Platini, Zidane, etc…

1966 : Frappe de Hurst, la controverse du siècle

Nous sommes à la 101ème minute de la finale de la Coupe du monde 1966 disputée en Angleterre. L’Angleterre et l’Allemagne sont à égalité 2-2 dans la prolongation. Le public de Wembley retient sa respiration lorsque l’ailier anglais Geoffrey Hurst envoie une grosse frappe aux vingt mètres. La balle frappe la transversale, rebondit au niveau de la ligne de but et ressort, avant d’être dégagée par un défenseur allemand. Après consultation de son juge de touche, l’arbitre valide le but, estimant que la balle avait franchi la ligne. C’est le tournant du match. L’Angleterre emportera la finale (4-2) et sa Coupe du monde. De cette action naîtra une polémique historique, les Allemands contestant le fait que la balle ait franchi la ligne. Avec la retransmission de l’époque, il est impossible, même au ralenti, de savoir où est la vérité. Trente ans après, des informaticiens anglais modéliseront l’action en 3D et aboutiront à la conclusion que la balle avait bien franchi la ligne.

1970 : Gordon Banks, l’arrêt du siècle

La Coupe du monde 1970 au Mexique est marqué par des gestes techniques restés dans l’histoire, ayant tous…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com