La libération de Brittney Griner, prisonnière en Russie, est « une priorité » pour Joe Biden

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Brittney Griner est emprisonnée en Russie depuis février. (USA Today Sports/Presse Sports)
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Joe Biden, le président des États-Unis, a fait savoir qu'il avait lu la lettre de la basketteuse américaine Brittney Griner, détenue en Russie depuis plus de quatre mois.

Libérer Brittney Griner, emprisonnée en Russie depuis février pour contrebande de drogue, est une « priorité » pour Joe Biden, a assuré mardi sa porte-parole, indiquant que le président des États-Unis avait lu la lettre adressée par la star américaine de basket féminin.

« Le président fait tout ce qu'il peut », a encore dit Karine Jean-Pierre, la représentante de la Maison Blanche, alors que la joueuse des Phoenix Mercury (31 ans) a été arrêtée en février à son arrivée à l'aéroport moscovite de Cheremetievo en possession, selon l'accusation, de vapoteuses et d'un liquide à base de cannabis. La basketteuse risque jusqu'à dix ans de prison.

lire aussi

Brittney Griner, une prisonnière américaine de renom en Russie

La double médaillée d'or olympique avec les États-Unis (2016-2020) venait en Russie pour y jouer durant l'intersaison américaine, pratique courante pour les basketteuses US. Elle est apparue le 1e juillet devant un tribunal, près de Moscou, pour son procès, finalement ajourné au 7 juillet. Mardi, Griner avait fait envoyer une lettre à la Maison Blanche demandant à Joe Biden de l'aider à rentrer chez elle.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles