Liga: deux buts sur coup franc de Messi sauvent un Barça poussif

Un triplé de Lionel Messi a permis au FC Barcelone de dominer le Celta Vigo (4-1) au Camp Nou ce samedi. Le Barça s'accroche au Real Madrid, vainqueur à Eibar (4-0), en tête du championnat espagnol.

Lorsque Lionel Messi surnage, le Barça se noie rarement. Cela tombe bien, l'Argentin était en lévitation. Et pourtant, collectivement, le Barça a encore livré une partition sans inspiration ni enthousiasme contre le Celta de Vigo (4-1). Le collectif est très perfectible, mais le génial Argentin a sauvé les apparences et permis à son équipe de se changer les idées malgré tout, après la claque reçue à Levante (1-3).

Le quintuple Ballon d’or a assommé ses adversaires en deux temps. Messi a d’abord permis aux Catalans, qui n’ont quasiment rien montré en première période, de basculer en tête à la pause en logeant une frappe enveloppée, sur coup-franc, presque dans la lucarne de Blanco 45e+1). Puis il a surgi une nouvelle fois à l’entame de la seconde période avec un coup-franc identique pour écoeurer définitivement les Celestes (48e).

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

Dembélé impliqué sur le dernier but

C’était déjà dans cet exercice que le Celta Vigo, grâce à Lucas Olaza (42e), avait répondu à l’ouverture du score de Lionel Messi sur penalty (23e). La "Pulga" n’a pas ignoré Antoine Griezmann et lui a même donné quelques ballons à exploiter. Mais le Français, s’il s’est encore dépensé dans le repli défensif, n’a pas eu la réussite escomptée sur le plan offensif.

Le champion du monde a notamment perdu un face à face avec le gardien adverse à l'heure de jeu. Sergio Busquets a porté le score à 4-1 après une percussion du Français Ousmane Dembélé (85e). Ce succès, qui porte la signature d’un seul homme, permet néanmoins au FC Barcelone de rejoindre le Real Madrid en tête de la Liga avec 25 points. 

Lire la suite sur RMC Sport

Ce contenu peut également vous intéresser :

À lire aussi