Liga : l'Atlético de Madrid l'emporte face au Real et met la pression sur Séville

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Liga : l'Atlético de Madrid l'emporte face au Real et met la pression sur Séville
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

L'Atlético de Madrid s'est imposé contre le Real Madrid dimanche (1-0), grâce à un but de Yannick Carrasco sur penalty. Une victoire importante dans le duel à distance que les Colchoneros mènent avec le Séville FC pour la troisième place de Liga.

Fort de son titre de champion d'Espagne et de sa qualification en finale de C1, le Real Madrid se déplaçait dimanche soir chez son voisin de l'Atlético sans aucune pression. Un match très important en revanche pour les locaux, bien décidés à ne pas laisser la troisième place à Séville et qui ont fait le travail pour revenir à deux points du podium. Un penalty transformé par Yannick Ferreira Carrasco (40e) a suffi à leur offrir la victoire (1-0).

lire aussi

Le film de Atlético Madrid - Real Madrid

Conséquence des différents enjeux, l'Atlético est entré plus intensément dans la rencontre. Après avoir hérité d'un bon ballon de Geoffrey Kondogbia, Angel Correa a vu sa frappe croisée mourir à côté du poteau gauche de Lunin. Carrasco, l'homme le plus remuant de la première mi-temps, a fait avancer les siens sur la pelouse en ne jouant quasiment que vers l'avant.

Pas de quoi inspirer les offensifs du Real Madrid, souvent partis en profondeur et préférant courir vers le but adverse que de participer au jeu. Seul Toni Kroos est venu inquiéter les locaux avec une frappe lointaine passée à droite du but. Dans ce duel d'équipes qui n'aiment pas avoir la possession, l'Atlético a bien mieux maîtrisé, son sujet jusqu'à trouver la faille grâce à un penalty transformé par Carrasco (40e) après une faute de Jesus Vallejo sur Matheus Cunha.

Ancelotti : « Benzema et Modric étaient fatigués »

Un Real Madrid incapable de créer

Comprenant les difficultés de leurs adversaires, les joueurs de Diego Simeone se sont mis à contrôler le match sans prendre de risque, avec des latéraux de moins en moins offensifs. Le coaching de Carlo Ancelotti, avec l'entrée de Federico Valverde et Vinicius Jr., à la place de Casemiro et Luka Jovic, n'a pas suffi à bouleverse la physionomie, tant la défense de l'Atlético était solide et soutenue par un bon Jan Oblak. Et devant, l'Atlético est resté dangereux grâce à la bonne entrée d'un Antoine Griezmann toujours à la recherche de buts. Carrasco aurait même pu doubler la mise à la 77e, mais a vu le poteau repousser cette balle de 2-0.

10

Cela faisait 10 matchs de Liga sans victoire pour l'Atlético de Madrid face au Real Madrid. La dernière en date remontait au 27 février 2016. Ce jour-là, les coéquipiers de Griezmann avaient obtenu les trois points à Santiago-Bernabeu, grâce à un but du Français.

Une défaite sans conséquence pour le Real Madrid, qui a pu faire tourner ses cadres. Mais une victoire cruciale côté Atlético, qui revient à deux points du Séville FC, accroché à Villarreal. Les Colchoneros accueilleront Jules Koundé et ses coéquipiers dans deux semaines, lors de l'avant-dernière journée de Liga.

Le joueur : Yannick Ferreira Carrasco

Buteur sur penalty cinq minutes avant la mi-temps, le Belge aura fait plus qu'ouvrir le score. À l'initiative d'une bonne partie des actions de l'Atlético, Carrasco a donné le tournis à Lucas Vazquez, jusqu'à provoquer un avertissement pour l'Espagnol. Seul hic de son excellent match, deux frappes manquées à la 59e et 77e, qui auraient pu permettre à l'Atlético de faire le break.

lire aussi

Le classement de Liga

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles