La ligne bleue

SO FOOT

Avant le dernier championnat d'Europe, Didier Deschamps avait prévenu : "Je ne veux pas empêcher l'équipe d'aller de l'avant, et c'est parfois au détriment du secteur défensif. Pour gagner une compétition, la défense est très importante, mais l'essentiel est de marquer un but de plus que l'adversaire." Du pragmatisme pur et sans surprise de la part d'un sélectionneur qui ne s'est jamais caché concernant ses intentions, que ce soit sur et en dehors du terrain. Un jour, Gérard Gili, son ancien coach à l'OM et à Bordeaux, n'avait pas hésité à parler de son ex-poumon comme d'un mec qui "ne vit que pour la compétition, c'est la seule chose qui l'obsède. Il n'y a qu'à regarder son équipe pour s'en rendre compte. Elle est comme lui : elle est agressive, verticale, donne des uppercuts. Il veut jouer et surtout ne pas regretter. C'est la chose qui lui a toujours fait le plus peur : le regret." Au risque d'afficher une équipe parfois bancale.

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com


En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages