Ligue 1 : à Lyon, l'avènement du "Kral" lillois Burak Yilmaz

Adrien Hemard
·1 min de lecture

Un coup franc venu d’ailleurs, une passe décisive pour Jonathan David puis un petit piqué pour donner un avantage définitif aux siens : à Lyon, dimanche 25 avril, Burak Yilmaz a livré un match référence. Surtout, l’attaquant turc a renversé à lui seul la situation face à l’Olympique lyonnais (3-2), et permis au LOSC de conserver sa courte avance en tête de la Ligue 1, un point devant le PSG, à quatre journées de la fin. Pour les Lillois, tous les rêves sont possibles. Et ce, en grande partie grâce à Yilmaz.

Yilmaz casse la Burak

On joue les tout derniers instants d’une première période dominée par l’OL, Jonathan Ikoné obtient un bon coup franc à 25 m du but lyonnais. Burak Yilmaz prend ses responsabilités. A 35 ans, le capitaine de la Turquie, héros chez lui, en a vu d’autres. Passé par les quatre grands clubs turcs (Besiktas, Galatasaray, Fenerbahce, Trabzonspor), le "Kral" (le roi) sait composer avec la pression. Alors il s’élance et expédie un missile dans la lucarne lyonnaise. Lille revient à 2-1 juste avant la pause. Le tournant du match, et peut-être de la saison.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Car au retour des vestiaires, les Dogues sont métamorphosés, dans le sillage de Burak. A ce coup franc splendide, Yilmaz ajoute une offrande à Jonathan David pour le but de l’égalisation (2-2, 60e). Lille revient de loin. Mais cela ne suffit pas à Yilmaz. Alors, à cinq minutes du terme, le Turc profite d’une déviation de son compatriote (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi