De la Ligue 1 aux étoiles : Didier Deschamps

Didier Deschamps n'a pas toujours eu la réputation de leader qu'on lui connait. Lors de ses débuts au plus haut niveau, il était surtout connu pour être un "porteur d'eau". Cette expression, quelque peu dévalorisante, est surtout dédiée à ceux qui sont limités techniquement mais qui se distinguent par une grosse débauche d'énergie et cette propension à faire les efforts pour les autres. Le surnom lui a été donné par Eric Cantona, son ancien coéquipier en Equipe de France.

Effectivement, Deschamps n'a été jamais avare en efforts lorsqu'il a fallu venir en aide aux autres, accomplir le travail de l'ombre et permettre à des joueurs plus doués, tels qu'Eric Cantona, de s'exprimer au mieux. Et ce n'était pas à contre coeur. L'enfant de Bayonne était naturellement attiré par le collectif et n'a jamais cherché à ramener la lumière à soi-même.

L'ancien meneur des Bleus était un milieu de terrain besogneux. Toutefois, ce n'est pas uniquement pour ça qu'il a réussi une grosse carrière. S'il est monté tout en haut pour ensuite s'y maintenir, c'est aussi parce qu'il est né sous une bonne étoile. Il a toujours été là où il fallait être et au moment où il le fallait. 

Didier Deschamps 28041992

Après avoir grandi à Bayonne, dans le Sud-Ouest de la France, le "petit général" a joué au rugby avant de se tourner vers le football et commencé à susciter progressivement l'intérêt des scouts locaux. Même à son plus jeune âge, il s'est démarqué par une certaine rigueur, une grande intelligence tactique et un engagement infaillible aux causes communes. Celui qui officie aujourd'hui comme sélectionneur national est d'ailleurs le premier à reconnaitre qu'à ses débuts, ce n'est pas vraiment son talent qui sautait aux yeux.

"Je pense que Didier est un exemple pour tous les joueurs qui veulent réussir et qui ne sont pas dotés d'un énorme don naturel", déclarait Franck Leboeuf, champion du monde avec Deschamps, dans une interview à The Independent. L'intéressé ne disait pas le contraire : "Je n'allais jamais être un joueur aussi talentueux que Zinedine Zidane ou Alessandro Del Piero, admettait-il à The Cambridge Student. Alors, j'ai compensé en travaillant énormément et en aidant mon équipe de la meilleure façon que je pouvais".

Marseille Milan Champions League 26051993

Après avoir percé dans les équipes jeunes d'un club de sa région basque, le "travailleur" Deschamps a rejoint les rangs du FC Nantes, où son futur mentor Jean-Claude Suaudeau lui a offert l'opportunité de découvrir la Ligue 1 en 1985. Avec les Canaris, il a fait un total de 100 apparitions dans l'élite avant de s'engager avec l'OM. Dans la Cité Phocéenne, il retrouve Cantona et participe à la conquête de deux titres de champion de France.

Deschamps a fait 17 apparitions durant sa première saison au club. Une campagne ponctuée donc par une première consécration nationale. Un prêt à Bordeaux s'en est suivi avant que Deschamps ne retourne à l'OM à l'aube de l'exercice 1991-1992. Durant cette campagne-là, DD change de statut. Il joue régulièrement et ne rate que deux matches de la saison olympienne.

Aligné dans un rôle de milieu récupérateur, Deschamps est devenu un élément ultra-précieux. L'année d'après, il se révèle même être l'un des principaux artisans du titre de champion d'Europe remporté. En battant l'AC Milan de Fabio Capello en finale, Marseille devient le premier (et jusqu'ici) seul club français à soulever la Coupe aux grandes oreilles. 

Marseille Champions League 26051993

Un scandale de match arrangé cause ensuite la chute du club et pénalise aussi tout le football français. Marseille se voit retirer le droit de défendre son titre européen. Et en 1994, le club est rélégué administrativement à l'étage inférieur.

Deschamps décide alors de quitter la France et déposer ses valises en Italie. Il rejoint la Juventus, fort d'une grande expérience (250 matches de Ligue 1 à son actif) et d'un CV bien rempli et à faire jalouser plus d'un. À cette période, il est déjà un international confirmé. Avec les Bleus, il se voit même octroyer le brassard de capitaine au détriment d'Eric Cantona.

Pour Deschamps, cet épisode a été l'un des principaux tournants de sa carrière. Tandis que Cantona se voit définitivement fermer les portes de la sélection, lui devient le patron de l'équipe tricolore. En 1998 et en 2000, il est leader incontesté d'une sélection qui s'offre un doublé historique Coupe du Monde-Euro.

France 2000

Le petit bonhomme de Bayonne avait donc fini par porter l'eau vers la terre promise. "Vous ne pouvez pas avoir que des artistes partout, déclarait Leboeuf. Vous avez aussi besoin de joueurs qui travaillent pour les autres et personne n'excelle autant dans ce domaine que Didier". Même si ça n'a jamais été ce qu'il cherchait, DD a eu droit à la reconnaissance qu'il méritait. "1998 a été sans aucun doute pour moi le plus grand honneur de ma carrière", a-t-il avoué récemment avec une grande fierté.

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages