Ligue 1 : 46 jours sur le banc, disette record, la mauvaise passe de Raymond Domenech

Adrien Hemard
·1 min de lecture

• Le plus rapide à faire l’unanimité

On peut dire ce que l’on veut, mais personne ne niera ce fait : avant même son arrivée, Raymond Domenech faisait largement l’unanimité à Nantes. Il est même rare qu’un entraîneur provoque un tel consensus alors qu’il n’a pas dirigé la moindre séance, ni le moindre match. C’était pourtant bien le cas de Domenech à l’heure de poser ses valises à la Jonelière au lendemain de Noël : aucune part de doute, pas de « oui, mais ». Alors certes, si l’ancien sélectionneur a tout de suite fait l’unanimité, c’était contre lui. Mais il n’empêche qu’il a tout de suite mis tout le monde d’accord. Avant de donner raison à tous.

• Le pire entraîneur nantais après 5 matches

Pour son cinquième match sur le banc nantais, Raymond Domenech a vu ses hommes s’incliner contre l’AS Monaco dans le cadre de la 22e journée de Ligue 1 (1-2). Rien de bien grave, et un même un résultat plutôt logique. Mais aussi une défaite historique : l'ancien sélectionneur est alors devenu le premier entraîneur de l'histoire des Canaris à ne remporter aucun de ses 5 premiers matchs de L1. "Je ne me sens pas désarmé, cette équipe a...

Lire la suite sur France tv sport

A lire aussi