Ligue 1: ce qui attend Nice au mercato d'hiver

Àu premier bilan à mi-saison, l'OGC Nice affiche un bilan en-dessous des attentes, à la 10è place de Ligue 1. Mais les Aiglons sont à 4 points de la 4e place qualificative pour la Ligue Europa, ce qui reste leur objectif de début d'année. 

Du retard à l'allumage 

Avec l'arrivée d'Ineos et de son patron milliardaire Jim Ratcliffe à la tête du club, les attentes étaient énormes du côté de la Baie des Anges. Plus de 50 millions d'euros ont été investis sur le marché des transferts pour recruter Dolberg, Ounas, Nsoki, Claude-Maurice et Boudaoui. Problème: le processus de rachat a pris plus de temps que prévu et les recrues sont arrivées à la toute fin du mercato. Nice a cruellement manqué d'automatisme en début de championnat, notamment dans le secteur offensif. Vieira a dû également faire face aux nombreuses blessures qui ont décimé son groupe au fil des journées.

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

Entre septembre et octobre, Nice a enchaîné une série de 6 matches consécutifs sans victoire toutes compétitions confondues (1 nul et 5 défaites) avec notamment une piteuse élimination en Coupe de la Ligue face au Mans (Ligue 2). Le match suivant face à Reims en championnat a été l'occasion pour les Ultras de la Populaire Sud de manifester leur mécontentement malgré la victoire: banderoles vindicatives et bronca à la fin du match ont accompagné la rentrée des joueurs au vestiaire malgré la victoire (2-0). 

Vieira s'inscrit dans la durée

Aux mauvais...

Lire la suite sur RMC Sport

A lire aussi

À lire aussi