Ligue 1: et si le classement était acté par la méthode utilisée par la Fifa?

RMC Sport

Depuis maintenant une semaine, la Ligue 1 est arrêtée. Et il est peu probable, après les annonces du gouvernement et l’évolution du coronavirus, que la compétition reprenne. Conséquence, alors que 18 clubs sur les 20 pensionnaires de l’élite ont joué 28 matchs (PSG et Strasbourg ont un match en retard), personne ne sait qui sera déclaré champion, européen et relégué.

Tant économiquement, avec les droits TV, que sportivement, les impératifs sont énormes et la ligue va devoir trouver une solution. Le cas n’est pas même défini dans le règlement, avec le choix fixé lors d’un cas de force majeur ou d’un événement exceptionnel. Face à ce trou juridique, des officiels du football se sont autorisé à proposer diverses réponses.

>> Le sport face au coronavirus: les mesures en direct

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

Celle qui a fait le plus grand bruit vient du président de Lyon, Jean-Michel Aulas, qui a soulevé l’idée d’une saison blanche, en prenant le classement de la saison dernière, 2018-2019. Avant de rétropédaler, dans l’émission Team Duga, en admettant qu’il conviendrait plutôt de prendre le classement moyen sur les 3 ou 5 dernières années.

Dans tous les cas, l’Olympique Lyonnais resterait européen, en l’occurrence 2e, qualifié en Ligue des champions, alors que son club n’est qu’à la 7e place, sur la saison 2019-2020.

Une autre solution, jamais évoquée jusqu’ici : le classement ELO proposé par le mathématicien Julien Guyon,...

Lire la suite sur RMC Sport

A lire aussi

À lire aussi