Ligue 1 : Quel classement après l'arrêt de la saison ?

Goal.com

La saison de Ligue 1 2019-2020 est terminée. Le Premier Ministre, Edouard Philippe, l'a confirmé ce mardi lors de son discours devant l'Assemblée Nationale. Les saisons sont terminées pour ce qui est des saisons de sports professionnels, "notamment celle de football", a indiqué le chef du gouvernement écartant donc une reprise de la Ligue 1 et de la Ligue 2 à la mi-juin, comme espéré par la LFP ces dernières semaines. Le Premier Ministre a précisé qu'aucune rencontre ne serait autorisée, même à huis-clos, avant septembre.

OFFICIEL - Ligue 1 / Ligue 2 : les saisons sont terminées !

Désormais, la LFP va devoir se prononcer afin de donner un classement final de la saison de Ligue 2019-2020. La semaine dernière, l'UEFA a demandé aux associations, en cas de fin saison prématurée, de privilégier le "mérite sportif" sur la saison 2019-2020, écartant donc la possibilité d'une "saison blanche" proposée par Jean-Michel Aulas ou d'une moyenne sur les cinq dernières saisons comme le président Lyonnais l'a également suggéré.

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

Le classement actuel va donc être figé, mais trois solutions sont possibles pour déterminer exactement le classement, à savoir le figer après la 27ème journée, la dernière journée disputée par l'ensemble des clubs, après la 28ème, sachant que le PSG et Strasbourg n'ont que 27 matches au compteur, en prenant le quotient des points de l'ensemble des clubs ce qui permettrait de prendre en compte la dernière journée sans impacter Strasbourg, ou bien figer le classement à la mi-saison.

Option 1 : Classement avec le quotient des points

Ce classement serait obtenu en prenant l'ensemble des matches joués, et en divisant le nombre de points obtenus par le nombre de matches joués. Un classement dans lequel, l'OM serait qualifié en Ligue des champions, Rennes en tour préliminaire de C1, Lille en Ligue Europa tandis que Reims et Nice iraient en Ligue Europa si les places obtenues par les Coupes reviennent au championnat. En bas de tableau, Amiens et Toulouse seraient relégués, si relégation il y a, et Nîmes pourrait disputer un barrage. Lorient et Lens seraient les heureux élus pour revenir en Ligue 1.

1- PSG
2- OM
3- Rennes
4- Lille
5- Reims
6- Nice
...
18- Nîmes
19- Amiens 
20- Toulouse

Ligue 1, une saison blanche exclue

Option 2: Arrêt du classement à la J27

Encore une fois, le podium serait composée du PSG, de l'OM et de Rennes. Lille occuperait toujours la quatrième place, mais l'OL serait cinquième et pourrait donc espérer disputer la Ligue Europa, tandis que Montpellier serait sixième. En fin de classement, cela reste inchangé, une descente pour Amiens et Toulouse, les barrages pour Nîmes. Encore une fois, Lens et Lorient seraient promus en Ligue 1.

1- PSG
2- OM
3- Rennes
4- Lille
5- Lyon
6- Montpellier
...
18- Nîmes
19- Amiens
20- Toulouse

La FIFA propose de passer à cinq changements par match

Option 3 : Arrêt du classement après les matchs aller

Une troisième option est envisagée, certainement celle qui risque de faire le plus débat puisque l'échantillon de match serait moins conséquent. Le top quatre est de nouveau le même : PSG, OM, Rennes et Lille dans l'ordre. Reims et Nantes pourraient disputer la Ligue Europa, encore une fois si les places réservées aux Coupes sont attribuées via le championnat. Enfin en bas du classement, Amiens ne serait pas relégué, ce serait Nîmes et Toulouse. Metz occupant la place du barragiste. En Ligue 2, quoi qu'il arrive, ce sera Lorient et Lens qui monteront directement dans l'élite.

1- PSG 
2- OM
3- Rennes
4- Lille
5- Reims 
6- Nantes
...
18- Metz 
19- Toulouse 
20- Nîmes

Une chose est sûre, peu importe la manière de départager choisie par la LFP, le PSG et l'OM iront directement en Ligue des champions, tandis que Rennes devra passer par les tours préliminaires de la C1 et Lille sera en Ligue Europa. En Ligue 2, Lorient et Lens sont assurés de monter également. En revanche, en ce qui concerne les équipes reléguées et les autres qualifiés pour la Ligue Europa, le choix de la LFP aura des incidences sur l'avenir de Lyon, Reims, Nice, Nantes, Montpellier pour l'Europe ainsi que de Toulouse, Amiens, Nîmes, voir Metz pour le maintien.

À lire aussi