Ligue 1: les clubs qui ont déjà annoncé leur intention de déposer des recours

RMC Sport

"Il y a un certain nombre de choses qui n'auraient pas dû se passer et nous n’en resterons pas là." La menace très explicite de Jean-Michel Aulas ne devrait pas tarder à se traduire par un recours dans les faits, à la suite de la décision de la LFP de mettre un terme à la saison de Ligue 1. Le président de l’OL, qui estime son club lésé, sait qu’il va devoir sans doute faire une croix sur la Coupe d’Europe la saison prochaine, et à ce titre, il est déterminé à faire entendre sa voix, jusqu’au bout. 

La ministre des Sports Roxana Maracineanu s’y est préparée, c’est pourquoi elle affirmait sans mal sur RMC qu’on ne pourra pas empêcher les recours, "même par la loi", qu’envisagent certains clubs comme l’Olympique Lyonnais, mais également Toulouse, relégué en Ligue 2. "On se réserve le droit d'exercer un recours. On ne sait pas encore si on le fera, c’est encore trop tôt pour le dire, mais on se réserve le droit de le faire", a déclaré Olivier Sadran, le président du TFC.

"S’ils veulent aller au tribunal, qu’ils y aillent"

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

Même son de cloche à Amiens où le patron, Bernard Joannin, a rapidement dénoncé "un manque d’humanité" face à une décision qu’il estime "injuste" pour son club, relégué de fait après l’adoption d’un calcul au quotient qui relègue le club picard à l’échelon inférieur. "Mon rôle est de défendre les intérêts de l’Amiens SC, a-t-il déclaré sur le compte Facebook de son...

Lire la suite sur RMC Sport

A lire aussi

À lire aussi