Ligue 1 : la défaite du Paris Saint-Germain face à Monaco est-elle inquiétante ?

Denis Menetrier
·1 min de lecture

• Un manque de liant entre milieu et attaque

En l'absence de Marco Verratti, laissé sur le banc dimanche soir par Mauricio Pochettino, le Paris Saint-Germain a cruellement manqué de liant entre ses milieux de terrain et ses attaquants. Face au bloc monégasque et ses nombreux défenseurs regroupés très bas sur le terrain, Ander Herrera et Idrissa Gueye ont trop peu pesé dans l'organisation du jeu et se sont rarement projetés vers l'avant. Leandro Paredes, dans une position plus reculée, s'est retrouvée plus en difficulté qu'à Barcelone dans la distribution du jeu.

Résultat, les attaquants parisiens n'ont pas pu bénéficier de décalages pour déstabiliser un bloc très compact et qui n'a pas perdu sa concentration de toute la rencontre. Kylian Mbappé, qui adorait jusque-là jouer son ancien club formateur (avec sept buts et quatre passes décisives en sept matches avant ce dimanche), est passé totalement à côté de son match. Les statistiques traduisent les grandes difficultés parisiennes de dimanche soir : le PSG n'a cadré qu'une seule frappe malgré une possession de balle de 75%.

• Une mauvaise opération au classement

Privé d'espaces, Paris est tombé sur meilleur que lui au Parc des Princes lors de ce match. "On a...

Lire la suite sur France tv sport

A lire aussi