Ligue 1 - Gomis en pente ascendante

Avant de retrouver Saint-Etienne où il a pris l’habitude de briller avec l’OL, Bafétimbi Gomis démontre une efficacité redoutable cette saison en L1. Les chiffres le confirment.

Saint-Etienne est bien placé pour le savoir : il faudra surveiller de près Bafétimbi Gomis pour ce derby très attendu. Les Verts connaissent son impact pour avoir profité de ses talents pendant de nombreuses saisons. Entre sa capacité à peser sur une défense, son rôle crucial de pivot pour faire remonter le bloc équipe et son activité qui en fait le premier défenseur de l’équipe, Gomis a toujours été précieux au sein des formations où il a évolué. Personne ne dira le contraire. Mais cette saison, il se mue en un buteur précis pour devenir encore plus complet et redoutable pour les défenses adverses.

Ses statistiques sont impressionnantes et démontrent son efficacité nouvelle. Avant de se rendre à Geoffroy-Guichard, tous les voyants sont au vert. Auteur de son premier triplé en championnat face à Marseille (1-4), la Panthère, souvent critiquée pour son manque de réalisme, a planté cinq des sept derniers buts lyonnais en L1. Mais "Bafé le buteur" ne sort pas de nulle part non plus. L’oublier serait faire injure à ses qualités. Car Gomis présente déjà de belles statistiques en L1.

Quand il revient à Geoffroy-Guichard, il marque

Depuis ses débuts dans l’élite avec les Verts, l’international français aux 10 sélections (3 buts) n’a pas à rougir de sa régularité. Auteur de 82 buts en L1 (38 avec Saint-Etienne et 44 avec l’OL), il est le meilleur buteur de l’élite depuis ses débuts en 2004-2005 (devant Kevin Gameiro 71 et Mevlüt Erding 58) et se rapproche de plus en plus de Peguy Luyindula - le meilleur buteur en activité en championnat (86 buts) -. Mieux encore, il a toujours inscrit plus de 10 buts en L1 depuis la saison 2006-07, soit 7 saisons de rang. Mais cette année, il a passé un cap. C’est la première fois qu’il atteint la barre des dix réalisations aussi vite dans une saison.

Toutes ses statistiques sont d’ailleurs en hausse. Il tire plus (2.9 tirs par match), cadre plus (51%) et améliore son rendement (1 but toutes les 118 minutes, son meilleur ratio de sa carrière). Gomis a donc sorti ses griffes cette saison. Il allie en ce moment son activité précieuse à une efficacité presque clinique. Il va maintenant devoir tenter de garder le rythme et ne pas connaître de trou d’air, comme il a eu dans le passé. Même si tout porte à croire qu’un déplacement à Saint-Etienne devrait lui permettre de continuer sa série.  Car Geoffroy-Guichard, où il a marqué lors de ses trois apparitions en championnat avec Lyon, c’est un peu son jardin. Les Verts étaient déjà prévenus. Ils le sont deux fois plus.

Lire aussi
FANTASY LFP - Le Fantasy officiel de la Ligue 1 débarque sur Yahoo Sport - Jouez maintenant

Les plus vus