Ligue 1 : grâce à sa courte victoire dans le derby contre Nice, l'Olympique de Marseille s'offre un petit coin de ciel bleu dans la crise

Coralie Salle
·1 min de lecture

L'OM peut respirer. Après sept matches de suite sans victoire en Ligue 1, les coéquipiers de Dimitri Payet ont gagné face à Nice. Cette victoire est symbolique pour ce club, qui a tout connu depuis le début de l'année civile : entre la fronde des supporters contre les dirigeants lors des incidents de la Commanderie, la démission d'André Villas-Boas le 2 février dernier et la défaite lors du Classique contre Paris le 7 février, sans oublier le courrier adressé par le club aux associations de supporters cette semaine qui a encore tendu les relations, les Olympiens n'ont pas connu un début d'année réjouissant.

Mais face aux Aiglons, les hommes de Nasser Larguet ont eu un sursaut d'orgueil et ont fait un match plein tactiquement. Une seule ombre au tableau peut entacher cette performance : à cause du pion d'Amine Gouiri à la 47e minute de jeu, l'OM a encaissé au moins 1 but sur chacun de ses 14 dernières rencontres disputées au Stade Vélodrome en Ligue 1, ce qui constitue sa plus mauvaise série à domicile dans l'élite depuis mai 1959-février 1963 (14). Pire encore, l'OM aurait pu voir la victoire lui échapper dans le temps additionnel.

Lire la suite sur France tv sport

A lire aussi