Ligue 1 - Jocelyn Gourvennec (Lille) : « On ne méritait pas ça »

Jocelyn Gourvennec, l'entraîneur de Lille, estime que ses joueurs ne méritaient pas de perdre contre Monaco vendredi (1-2), pas plus que l'ambiance délétère provenant des tribunes du stade Pierre-Mauroy.

« Quelle analyse faites-vous de cette rencontre ?
C'est une défaite cruelle, on ne méritait pas ça. On a fait une première période où on a bien contrôlé Monaco tactiquement, on leur a donné très peu de choses. On se plombe sur une grosse erreur en fin de mi-temps. Contre une équipe qui a une très bonne dynamique et ne se pose pas de questions, ça ne pardonne pas. Malgré ça, on est revenus dans le match. Le plan était aussi d'apporter un peu de fraîcheur avec Angel (Gomes) et Edon (Zhegrova) autour de l'heure de jeu. Ils nous ont apporté de l'oxygène, du peps, et on revient au score.

lire aussi

Le compte-rendu du match

Je pensais à ce moment-là qu'on allait passer, car on a eu les situations, on avait retrouvé de l'allant. Malheureusement, on n'a pas toujours bien fini, notamment dans les 25 dernières minutes, on avait les espaces pour. Et ce sont eux qui ont fait basculer le match sur un poteau rentrant. Je pense que leur dynamique actuelle les pousse.

« On finit la saison dans une ambiance qui n'est pas agréable, évidemment. Je trouve ça dommage, car ce n'est pas le reflet de notre saison, on a l'impression d'être relégués en L2. »

Que pensez-vous de l'ambiance délétère dans les tribunes de Pierre-Mauroy ?
On finit la saison dans une ambiance qui n'est pas agréable, évidemment. Je trouve ça dommage, car ce n'est pas le reflet de notre saison, on a l'impression d'être relégués en L2. On a fait des choses très fortes cette saison, on a eu aussi des ratés bien sûr. Mais c'est décevant. Je pense qu'on ne mérite pas ça. Il ne faut pas oublier ce qu'on a fait cette saison. J'ai l'impression qu'on n'a rien fait. On a gagné un titre à nouveau (le Trophée des champions), et quand on n'est pas le PSG, il faut apprécier les titres. On fait une saison qui est certes en dents de scie. Mais on ne peut pas tout balayer d'un revers de la main.

Il reste encore deux journées. Quel est l'objectif alors qu'il n'y a plus grand-chose à jouer en Championnat ?
Si, il y a des matches à jouer et à gagner, prendre le maximum de points, finir le plus haut possible. Quand on est des compétiteurs, on ne lâche pas les matches. On a montré ce soir (vendredi) qu'on avait du répondant, contre une très bonne équipe qui vient de faire 24 points sur 24, ce qui est impressionnant. Les dynamiques sont contraires entre Monaco et nous. Mais je le redis, on a été positionnés à un quart de la fin du Championnat. A la trêve de mars, on était très bien revenus, très bien positionnés. Mais on a raté notre sprint final pour plein de raisons, par manque de fraîcheur mentale et physique peut-être aussi. Ça nous plombe, mais on continuera jusqu'au bout. Je pense que ce soir, on méritait a minima de faire un nul. »

lire aussi

Les tops-flops de Lille-Monaco : Tchouaméni en démonstration, David sans solution

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles