Ligue 1 : comment le promu lensois s’est mué en candidat à l’Europe

Adrien Hemard
·1 min de lecture

Après cinq années de galère en Ligue 2, le Racing Club de Lens est de retour en Ligue 1 cette saison. Et les Sang & Or ne s’attendaient certainement pas à vivre une fin de saison aussi palpitante. A l’heure d’affronter le PSG ce samedi 1er mai (17h), à quatre journées de la fin du championnat, les Lensois occupent la cinquième place (à égalité de points avec l’OM, 2 devant Rennes), synonyme de qualification pour la prochaine Ligue Europa Conférence. Mais pour la garder, le RCL va devoir être solide puisque sur les 4 dernières journées, les Artésiens défient les trois candidats au titre : le PSG donc, mais aussi Lille et Monaco. Autrement dit, s’il faut suivre un club en cette fin de saison, c’est bien le RC Lens, à la fois candidat à l’Europe et arbitre dans la course au titre. Voilà pourquoi.

Un mercato réussi

Lors de son dernier - court - passage en Ligue 1 en 2014-15, le RC Lens avait marqué par son instabilité, qui l’avait conduit vers une relégation inévitable. Les déboires de l’actionnaire Hafiz Mammadov avaient conduit le club à sa perte. Cinq ans plus tard, c’est un autre RCL qui a retrouvé la Ligue 1, celui du propriétaire et président Joseph Oughourlian. Depuis son arrivée, l’homme d’affaires français s’est attelé à assainir les finances du club. Or, c’est justement cette stabilité retrouvée et la fin de la folie des grandeurs qui a permis au RC Lens de réaliser un mercato estival réfléchi, et diablement efficace.

Pour preuve, les statistiques des recrues (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi