Ligue 1 - Leonardo: "Je pense qu'on ne va pas rester avec cet effectif"

Le directeur sportif du PSG Leonardo n'a pas fermé la porte lundi à d'autres arrivées cet hiver que celle de Lucas Moura, indiquant que le club saisirait les "opportunités" du mercato si des joueurs devaient quitter la capitale.

Avez-vous aujourd'hui l'équipe dont vous rêviez en arrivant il y a un an et demi à Paris ?

Léonardo: On a une équipe compétitive. L'idée, la première année, était de réussir la qualification en Ligue des champions et après d'être compétitif dans cette compétition. Aujourd'hui, l'équipe est faite, a une forme, est organisée pour les compétitions qu'on joue. Le plus dur était de changer les mentalités et aujourd'hui on n'accepte plus la défaite et on cherche la plus haute qualité. C'est le quotidien d'une équipe à ce niveau. On a une obligation d'aller chercher tout le temps le maximum.

Est-ce que Lucas Moura sera la seule recrue du mercato d'hiver ?

L. : Je ne sais pas. Le mercato est toujours bizarre, on ne sait jamais ce qui peut se passer. On doit voir si des joueurs partent, alors on étudiera la question. Si on reste exactement comme ça, on ne touche à rien et alors Lucas sera la seule recrue. Si des joueurs partent et qu'il y a des opportunités, on verra. On a le temps, on a un mois devant nous.

Carlo Ancelotti a dit qu'il n'avait pas besoin de nouveaux joueurs...

L. : C'est normal. L'entraîneur a déjà son équipe, ses idées, l'équilibre. Aujourd'hui, il y a moins besoin de penser au mercato, c'est la vérité. Après il y a des joueurs comme Hoarau, Nene, Lugano, Tiéné, Sissoko qui peuvent partir et on va voir comment ça va se passer dans les prochains jours. Après ce n'est pas parce qu'on parle avec des joueurs qu'ils vont partir. Il y a des demandes des joueurs, des situations, mais nous, on ne demande à personne de partir. On discute, on va voir leurs positions pour les prochains six mois.

Quelle est votre position au sujet de Nene ?

L. : On en a déjà parlé. S'il choisit son futur, on verra par rapport à son choix.

Allez-vous réclamer une indemnité de transfert ?

L. : Cela dépend du club. Il a émis le souhait de rentrer au Brésil pour des raisons privées et familiales et on est prêt à faire plaisir à un joueur qui a beaucoup donné au club.

Combien vaut Nene sur le marché ?

L. : Il a encore six mois de contrat mais la valeur du marché dépend de combien un club a à sa disposition pour acheter un joueur. Si un club veut un joueur, on va discuter au cas par cas.

Y a-t-il des dossiers plus avancés que les autres ?

L. : Hoarau, c'est un peu avancé, on parle un peu mais il n'y a rien de fait et de définitif.

Au niveau des arrivées, Ashley Cole est-il une piste ?

L. : On n'a jamais parlé avec Ashley Cole, on n'a jamais eu de contact. Carlo était son entraîneur à Chelsea, c'est pour cela que ça sort mais...

Et Wesley Sneijder, vous avez parlé avec lui ?

L. : C'est la même chose, j'étais son entraîneur. Mais sincèrement, on n'a jamais contacté Wesley Sneijder pour venir au PSG. On a cinq joueurs au poste de Sneijder.

L'effectif tel qu'il est vous satisfait donc ?

L. : Si on reste avec l'effectif actuel, seul Lucas arrivera mais je pense qu'on ne va pas rester avec cet effectif. On verra alors ce qui se passe au mercato. Il y a beaucoup de joueurs qui veulent venir au PSG et sincèrement, ça fait plaisir. Aujourd'hui on est complet et c'est seulement si un joueur part qu'on aura des besoins. On a 29 joueurs, c'est un effectif large. Mais on va voir les opportunités du mercato.

Lire aussi
FANTASY LFP - Le Fantasy officiel de la Ligue 1 débarque sur Yahoo Sport - Jouez maintenant