Ligue 1 - L'OM flambe à Rennes

LIGUE 1 – Dominateur et très convaincant, l’OM s’est largement imposé à Rennes, samedi, à l’occasion de la 20e journée. Les Phocéens restent 4es mais ils possèdent désormais le même nombre de points que Lyon (3e) et Monaco (2e).

Comme à l’aller, Morgan Sanson a marqué face à Rennes samedi… REUTERS/Stephane Mahe

 

L’année 2018 commence bien pour l’OM. Après s’être qualifiés pour les 16es de finale de Coupe de France face à Valenciennes la semaine dernière, les Marseillais ont atomisé Rennes, samedi au Roazhon Park. Humiliés à l’aller au Vélodrome lors de la 5e journée (3-1), les hommes de Rudi Garcia ont pris une belle revanche, confirmant leur belle disposition en déplacement (1 seul revers lors de leurs 9 derniers voyages).



Avec 21 points récoltés cette saison à l’extérieur, les Phocéens ont déjà fait mieux que sur l’ensemble de la saison dernière (19). Pour venir à bout de faibles Bretons, l’OM a pu compter sur un excellent Germain, qui a ouvert le score du droit à la 35e minute, idéalement servi par Thauvin, qui avait manqué un penalty quelques secondes plus tôt (27e). Le fils de Bruno – qui a marqué pour la 4e fois en 4 journées – a ensuite délivré une passe en retrait parfaite à Sanson pour le but du 2-0 juste avant la pause (45e).


En 2e période, les Phocéens ont géré tranquillement leur avantage, puis ont tenté de tuer le match. Njie a mangé la feuille (76e), Thauvin a manqué de peu le cadre (70e) avant de trouver la faille d’une tête placée au second poteau, sur un centre de Luiz Gustavo (82e). Très convaincants, les Marseillais ont désormais autant de point que Lyon et Monaco (41). La lutte pour la place de dauphin du PSG s’annonce décidément très serrée cette saison.


LE FILM DU MATCH

Les tops et les flops
Malgré un Hunou remuant et un Koubek héroïque sur le penalty de Thauvin, Rennes a surtout montré de belles lacunes défensives. Ce 4e revers en 5 matches toutes compétitions confondues est tout sauf un hasard, tant l’arrière garde bretonne prend l’eau de toutes parts. Avec 29 buts encaissés, les hommes de Lamouchi réalisent leur pire total depuis 12 ans. Côté OM, Germain a définitivement gagné sa place de titulaire au profit de Mitroglou, Thauvin a rejoint Neymar en tête du classement des passeurs (9 passes) et a failli inscrire le but de l’année à la dernière seconde, et Sanson et Luiz Gustavo ont livré une grosse performance au milieu de terrain. Mandanda a réalisé deux arrêts décisifs en première période, Rolando s’est cru au Brésil, tandis que Sarr a remplacé Amavi avec brio côté gauche.



En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages