Ligue 1 : l'OM et le PSG se neutralisent lors du clasico

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Pas de vainqueur dans le clasico OM-PSG (0-0), mais Marseille peut nourrir plus de regrets au bout d'un match d'une intensité et d'une ambiance folles, dimanche au Vélodrome pour la 11e journée du championnat de Ligue 1. C'est une dixième année sans victoire de l'Olympique de Marseille à domicile contre son grand rival national. Il avait mis fin à 20 matches sans succès en s'imposant au Parc des princes l'an dernier (1-0), mais n'y arrive pas dans son bouillant stade. L'OM a pourtant joué plus d'une demi-heure en supériorité numérique, après l'exclusion d'Achraf Hakimi (57e), mais n'a pas réussi à récompenser son merveilleux public (toutefois rappelé deux fois à l'ordre pour des jets de boulettes de papier sur les tireurs de corner parisiens).

Le PSG, qui enregistre son premier nul de la saison en Ligue 1, reste leader, dix longueurs devant Marseille (4e), et sept devant Lens (2e), mais le chantier de Mauricio Pochettino n'a guère avancé, surtout pour l'architecture du trio MNM. Lionel Messi éteint, Kylian Mbappé atone et Neymar étonnamment absent, le bilan des stars parisiennes n'est pas terrible.

>> LIRE AUSSIOM-PSG : "Le match que Neymar aime le plus en France, c’est le clasico face à Marseille"

La VAR refuse deux buts

On a plus vu l'arbitrage vidéo que le trio parisien. La VAR a refroidi les débats en annulant deux buts, un pour chaque équipe, pour des questions de millimètres à chaque fois. Un bras de Neymar, centreur pour le "contre son camp" de Luan Perès, mal...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles