Ligue 1: Mitroglou, Diaby, Gourcuff, les plus gros flops de la décennie 2010

Basinas-Charisteas, les Grecs ne font plus recette

Auteurs de l’un des plus gros braquages de l’histoire du football lors de la victoire de la Grèce à l’Euro 2004, le duo Basinas-Charisteas fait partie des paris tentés par Arles-Avignon lors de son accession en Ligue 1 en 2010.

Arrivés libres, les deux hommes doivent permettre au promu de se maintenir dans l’élite. Mais entre un salaire conséquent et des statistiques faméliques, leur association tourne vite au fiasco. 

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

Cinq matchs, aucun coup d’éclat pour Basinas, dont le contrat sera résilié deux mois plus tard. Pas mieux pour Angelos Charisteas (en sept rencontres) dont le séjour en France s’est achevé dès le mois de novembre 2010, là encore à l’amiable. Le retour d’Arles-Avignon en Ligue 2 suivra dès la fin de la saison 2010-2011. Une aventure aux allures de véritable faillite… que le club arlésien connaîtra finalement en 2015.

Yoann Gourcuff, le patient lyonnais

Grand espoir du football tricolore à l’entame des années 2010 et sur la lancée de son apogée girondine, Yoann Gourcuff doit aider l’OL à retrouver les sommets. Recruté à Bordeaux contre un chèque de 22 millions d’euros et présenté en grande pompe, le Breton espère se relancer après l’épisode Knysna. 

Si le talent du milieu offensif ne fait aucun doute, il a enchaîné les pépins pendant ses cinq ans chez les Gones. Trop intermittent pour briller avec près d’une quinzaine de...

Lire la suite sur RMC Sport

A lire aussi

À lire aussi