Ligue 1 - Monaco s'impose à Lyon et reprend la tête de la Ligue 1

Marion Poidevin

Mis sous pression par la victoire du PSG hier, Monaco a répondu présent à Lyon pour s’imposer (2-1) grâce à des buts des inévitables Radamel Falcao et Kylian Mbappé. Les Monégasques repassent devant à la différence de but avec un match en plus à disputer.

Monaco s’impose dans la douleur à Lyon et fait un pas supplémentaire vers le titre de champion.

 

Le match : Monaco peut remercier Falcao et Mbappé

Monaco devait s’imposer pour reprendre les commandes au classement. C’est chose faite mais ce ne fut pas une partie de repos. Pendant une demi-heure, on n’a pas vu grand chose. Une frappe de Mbappé détournée par Lopes, une sortie hasardeuse mais sans conséquence du gardien lyonnais et une énorme occasion pour Memphis aux six mètres après un dégagement de Fabinho contré. Et c’est tout. Puis les buteurs monégasques sont sortis de leur boîte. Falcao a récupéré de la tête une déviation de Glik sur un corner venu de la droite pour marquer de près (36ème). Lancé par Bernardo Silva, Mbappé a déposé Diakhaby et doublé la mise d’une frappe croisée à ras de terre (44ème). Le jeune défenseur lyonnais avait été en grande difficulté sur l’action précédente, baladé par Bernardo Silva. Mais la frappe enroulée du Portugais a heurté la transversale puis le poteau et est retombé devant la ligne de son compatriote ! En huit minutes, Monaco avait fait la différence avant la pause.


Puis Lyon est revenu avec de bien meilleures intentions et Tousart a rapidement réduit le score sur corner (51ème). Monaco a souffert et a commis des erreurs inhabituelles, à l’image de Glik qui a également raté un dégagement qui aurait pu (encore) profité à Memphis. Les Monégasques ont, un temps, réagi par l’intermédiaire de Lemar mais Lopes s’est bien couché sur ce coup-franc à ras de terre vicieux de l’international français. Monaco a continué de se faire peur mais les Lyonnais se sont montrés trop maladroits dans le dernier geste. Puis tout s’est une nouvelle fois emballé dans les dernières minutes. À la 82ème minute, la tête de Germain a été sauvée d’une superbe envolée de Lopes. Dans la minute qui suit, Tousart a vu sa tête toucher l’extérieur du poteau de Subasic. Puis Germain, parfaitement lancé par Lemar, a trouvé Diakhaby sur la route de sa frappe. La dernière grosse occasion du match est pour Lyon et Diakhaby dont la tête a fini dans les gants de Subasic à la 90ème minute.


Le fait du match : Deux penalties oubliés pour Lyon ?

Deux actions dans la surface monégasque peuvent prêter à discussion. À la 13ème minute, sur un centre de Rafael côté droit, Memphis semble être bousculé par Nabil Dirar. Le Néerlandais réclame un penalty mais M. Bastien ne bronche pas. Puis à la 70ème, sur un corner lyonnais, Dirar (encore lui) commet une main dans sa surface. Toujours rien selon l’arbitre de la rencontre.


Le chiffre : 20

Pour la première fois depuis 20 ans, Monaco a enchaîné sept victoires consécutives en Ligue 1. Cette victoire contre ce qui est, probablement, l’équipe la plus dangereuse de toutes celles qu’il leur reste à affronter met les Monégasques sur orbite pour remporter leur premier titre de champion de France depuis 2000.

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages