Ligue 1 : Neymar, symbole des errances collectives parisiennes

Hortense Leblanc
·1 min de lecture

Neymar, de retour dans le onze de départ pour la première fois depuis mi-février, est passé à côté de son match contre le LOSC. Loin de ses standards, et bien tenu par Tiago Djalo, il a perdu de nombreux duels et de nombreux ballons. Ses tentatives sont souvent passées loin du cadre, comme sa reprise acrobatique dès la 7e minute, ou une tête plongeante à la 69e minute. Agacé, le Brésilien n’a pas su cacher sa frustration, et s’est rendu coupable de plusieurs gestes d’humeur.

Déjà averti d’un carton jaune à la 48e minute après une altercation et une main au visage de Benjamin André, le Parisien a disjoncté dans le temps additionnel, bousculant Tiago Djalo alors que le Lillois tentait de gagner du temps. Les deux joueurs ont écopé d’un second carton jaune, synonyme d’expulsion, la quatrième sous le maillot parisien pour Neymar.

Le naufrage de Kehrer

Mais le Brésilien n’est pas le seul à blâmer côté parisien à l’issue de la rencontre. Alors que le LOSC était en difficulté, les Dogues ont procédé en contre, bien aidés par les espaces laissés par Thilo Kehrer et Abdou Diallo. Sur le but lillois, Jonathan Ikoné a profité du boulevard dans le couloir...

Lire la suite sur France tv sport

A lire aussi