Ligue 1 - OM : Ça coince au centre

A l'OM, plusieurs cadres souhaiteraient jouer davantage dans l'axe de l'attaque. Mais les places sont chères. Et le club a aussi besoin de monde sur les côtés.

Cette saison, l'OM s'est découvert une spécialité : les centres. Les Marseillais en réalisent 28 par match, soit la moyenne la plus élevée en Ligue 1. Après 21 journées, André Ayew et ses coéquipiers comptabilisent pratiquement 600 centres quand Paris en totalise près d'un tiers de moins. Mais amener le ballon dans la surface de réparation ne suffit pas à marquer des buts. L'OM en fait l'amère expérience puisqu'il ne possède que la 9e attaque du championnat.

Un constat d'inefficacité froidement dressé par Elie Baup. "On a une équipe qui ne marque pas assez de buts à mon goût, explique le coach marseillais. On possède une différence de buts moindre que d'autres équipes. Pourtant, on amène beaucoup d'actions devant le but. Et je pense que la répartition des buts doit se faire sur plusieurs joueurs plutôt que sur un seul attaquant". La solution passerait donc par une prise de conscience collective du problème.

Comment doper l'attaque marseillaise sans renier ses principes ? C'est la question délicate à laquelle tente de répondre Elie Baup. Lors de la dernière sortie des Marseillais, leur manque de tranchant dans la surface de vérité a une nouvelle fois été criant. Mené à dix minutes de la fin contre Montpellier (victoire 3-2), l'OM a su trouver la clé pour enfin se montrer efficace. Le choix du coach olympien a été payant. "On est passé en 4-4-2 en fin de match, explique Baup. J'ai mis Jordan Ayew aux côtés d'André-Pierre Gignac en pointe. Et Mathieu Valbuena évoluait en numéro dix." Une organisation plus offensive qui n'a pas perturbé André Ayew. "On savait que l'on pouvait changer en cours de match, affirme le milieu de terrain ghanéen. Ça prouve que l'on est intelligent. On sait s'adapter alors que ce n'est pas évident. Parfois, on est un peu parti à l'abordage mais on assimile ce schéma."

Valbuena, le bon élève...

Passer de son traditionnel 4-2-3-1 à un 4-4-2 plus débridé permet aussi à Elie Baup d'accéder aux volontés de plusieurs de ses cadres. Jordan Ayew peut ainsi évoluer en pointe, une position qu'il affectionne tout particulièrement. Idem pour André-Pierre Gignac, plus attiré par l'axe. André Ayew n'est pas non plus mécontent de ce système alternatif qui le place davantage au centre du jeu. Moins exilé sur son côté gauche, le Ghanéen s'exprime mieux. Il n'a jamais caché sa préférence pour ce poste moins avancé et plus central. Mais Elie Baup ne peut se permettre de reconduire un tel schéma. Car ce repositionnement a impliqué de jouer avec un seul milieu défensif (Barton). Difficile de renouveler l'expérience sans s'exposer à un éventuel retour de flammes... Le coach marseillais doit donc user de toute sa diplomatie pour faire comprendre à ses ouailles de ne pas s'empiler dans l'axe.

Meneur de jeu attitré de l'OM depuis le début de la saison, Mathieu Valbuena a bien saisi le message. Pourtant positionné le plus souvent en numéro 10, il a centré 160 fois cette saison, soit deux fois plus que Morgan Amalfitano pourtant aligné régulièrement dans le couloir droit. Face à ces statistiques, les dirigeants olympiens ont décidé de réorienter le tir. Lors du mercato, ils ont cherché à recruter des joueurs spécialistes des couloirs. Foued Kadir et Modou Sougou s'inscrivent parfaitement dans la volonté de l'OM de rebattre des ailes efficacement.

"Sougou aime bien aller vers l'avant et se montre très bon dans la verticalité du jeu, explique d'ailleurs Baup. C'est très intéressant pour nous d'avoir ce genre de joueurs dans le couloir droit..." Le dernier arrivé a d'ailleurs bien compris qu'il devrait respecter les consignes de son entraîneur s'il veut s'offrir du temps de jeu. "Je ne sais pas ce que le coach va me demander, mais je vais le faire, avoue l'attaquant sénégalais. C'est comme ça que je perçois le football." Un message direct envers sa hiérarchie mais qui devrait résonner aussi dans les têtes de ses coéquipiers.

Cliquez pour afficher le contenu dans une nouvelle fenêtre.

Lire aussi
FANTASY LFP - Le Fantasy officiel de la Ligue 1 débarque sur Yahoo Sport - Jouez maintenant