Ligue 1 : le PSG écrase Montpellier avec un doublé de Neymar

De nouveau porté par un grand Neymar, le PSG s'est amusé contre Montpellier (5-2).

Le match : 5-2

Ce PSG est bien né. Désormais pilotée par Christophe Galtier, la Formule 1 parisienne a entamé sa saison pied au plancher. Organisé en 3-4-1-2, le champion de France possède déjà de bons automatismes et la position centrale de Lionel Messi crée beaucoup de choses : des espaces, des appels, des occasions. Son entente avec Neymar est de nouveau au top, comme on l'a vu sur ces deux passes lobées géniales (17e, 85e).

lire aussi

Le film du match

En grande difficulté lors de la préparation mais aussi contre Troyes (3-2), la défense de Montpellier a pris la foudre pendant tout le match. Omlin s'est encore montré à son avantage, sortant un penalty (22e) et un tir puissant de Mbappé (81e) mais aussi un coup franc (26e) puis une frappe de Messi (29e). L'ancien Stéphanois Sacko a vécu un calvaire. Il a notamment concédé l'ouverture du score en mettant dans ses filets un centre-tir de Mbappé (39e) puis provoqué un penalty, transformé par Neymar (43e). En deuxième période, après un autre but du Brésilien, Mbappé a débloqué son compteur dans un match qui l'aura empli de frustration (69e). Renato Sanches, arrivé de Lille, a marqué le cinquième but parisien quelques secondes après son entrée, sur un service du virevoltant Nuno Mendes (87e). Petit bémol : la défense a encaissé deux buts évitables, par Khazri (58e) et Tchato (90e).

16

Mbappé est impliqué dans 16 buts contre Montpellier en L1 (10 réalisations, 6 assists), plus que contre toute autre équipe. Aucun joueur n'a marqué plus que lui contre le MHSC dans l'élite (10).

L'homme : Neymar confirme

Après un doublé contre Nantes au Trophée des Champions (4-0), un but et trois passes décisives à Clermont (5-0), Neymar a retrouvé le Parc des Princes. Il y a confirmé son excellente forme. Le Brésilien a marqué deux fois : sur penalty puis d'une tête plongeante au premier poteau (51e). Un but lui a même été refusé pour un hors-jeu de Kimpembe au départ de l'action (85e).

Inspiré (il a multiplié les talonnades à bon escient), impliqué dans le repli défensif (trois tacles réussis sur trois tentés), il a posé de gros problèmes à la défense héraultaise. Son centre à la 20e, entre les jambes d'Omlin, a été dégagé sur la ligne par Sainte-Luce. À la 31e, Sacko l'a crocheté dans la surface et il aurait alors pu obtenir un penalty. Au total, il a touché le chiffre impressionnant de 97 ballons (trois passes clés) et gagné 11 duels sur 18. Il est heureux, et cela se voit.

lire aussi

Toute l'actualité de la Ligue 1

Joris Chotard : « On peut faire des choses intéressantes »