Ligue 1: Quillot déplore une "radicalisation" des supporters

Alors que les débordements dans les tribunes de Ligue 1 se multiplient ces dernières semaines, Didier Quillot, invité de Breaking Foot ce mardi sur RMC, a eu des mots très durs envers les supporters. Le directeur général de la LFP a notamment déploré une "radicalisation incompréhensible, irresponsable et inacceptable", alors qu’un huis-clos total à titre conservatoire a été déclaré à Saint-Étienne après un feu d'artifice face au PSG dimanche.

"La commission de discipline est indépendante. Je considère qu’elle a pris ses responsabilités immédiatement. Elle s’est réunie en urgence. Depuis le début de saison, le nombre de fumigènes a été multiplié par trois par rapport à la saison précédente, regrette Didier Quillot. Ce n’est pas acceptable. C’est interdit et dangereux. Il y a une espèce de radicalisation chez les supporters qui est absolument incompréhensible, compte tenu de toutes les mains tendues qu’on a faites ces derniers mois, et inacceptable. C’est un pourcentage infime de supporters, dans quelques clubs. Comme l’a dit Noël Le Graët, il faut que les clubs concernés, qui sont peu nombreux, reprennent le contrôle de leurs supporters. Je regrette ce qu’le spectacle, au deuxième degré, offert à Saint-Etienne."

Une baisse d'affluence dans les stades à risques

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

Chargé de promouvoir l’attractivité du championnat de France, il a aussi émis ses craintes sur les conséquences de ces incidents. "Sans tirer...

Lire la suite sur RMC Sport

A lire aussi

À lire aussi