Ligue 1 : réduit à dix, Monaco arrache un point contre Rennes

Ligue 1 : réduit à dix, Monaco arrache un point contre Rennes

Éliminé mardi en tour préliminaire de la Ligue des champions par le PSV (1-1, 2-3), Monaco a pris un point contre Rennes (1-1) après un match étonnant. L'ASM a été sévèrement réduite à dix dès la 15e.

Le match : 1-1

Le duel très attendu entre Monaco et Rennes a accouché d'un match improbable, entre décisions polémiques, erreurs et exploits individuels. Battu par Lorient en ouverture (0-1), sur un csc de Theate, le club breton a perdu deux points sur le Rocher (1-1).

lire aussi

Le film du match

Dynamisés par l'excellente entrée de la recrue Kalimuendo, les Rouge et Noir ont trouvé l'ouverture à l'heure de jeu d'un match jusqu'alors équilibré. L'ancien Lensois, de la droite, a centré pour Bourigeaud dont la reprise déviée s'est retrouvée dans les pieds de Laborde, qui n'a pas laissé passer l'occasion. En supériorité numérique, les visiteurs ont tranquillement géré leur avantage (65 % de possession) jusqu'à une incroyable erreur d'Alemdar, qui a profité à Embolo (72e). Un résultat décevant pour Bruno Genesio, qui n'aura sûrement pas été rassuré par sa nouvelle défense centrale Rodon-Theate, de nouveau fébrile.

Les hommes : Mandanda-Nübel, joli duel à distance

Cette rencontre débridée (20 tirs à la pause !) a vu les gardiens se mettre en valeur. Solide à Strasbourg (2-1), Alexander Nübel s'est encore montré à son avantage. Auteur d'une horizontale sur un tir de loin de Santamaria (27e), il a repoussé une tête à bout portant (28e) puis une tentative de Terrier (34e). En face, Steve Mandanda n'a pas été en reste. Il a parfaitement arrêté un penalty qu'il avait concédé (31e, voir par ailleurs). Cinq minutes plus tard, il a été auteur d'une superbe parade lors d'un duel avec Diatta (36e). Malheureusement pour lui, il a été contraint de sortir sur blessure à la pause. Son remplaçant Alemdar n'a pas été au niveau : son énorme erreur de la 73e a fait perdre deux points à son équipe.

Le fait : Monaco lésé par l'arbitrage ?

En l'espace d'un quart d'heure, M.Pignard a pris deux décisions qui vont faire parler, surtout à Monaco. En effet, l'ASM s'est retrouvée en infériorité après seulement 15 minutes de jeu. Le temps pour Fofana de se faire expulser assez sévèrement pour une intervention maladroite sur Martin Terrier : après avoir été dribblé, il a tenté de prendre le ballon au Rennais, qui avait taclé, et lui a marché la cheville sans appuyer son geste. L'arbitre n'a pas hésité.

Un quart d'heure plus tard, M. Pignard a encore fait parler de lui en n'expulsant pas Steve Mandanda. Le gardien rennais a pourtant raté sa sortie et a mis son bras dans le visage d'Embolo. L'ancien Marseillais, averti sur le coup, s'est immédiatement rattrapé en stoppant le penalty de Disasi. « L'arbitre manque de sensibilité sur le rouge. Ensuite, s'il expulse Fofana, je ne comprends pas pourquoi il ne fait pas pareil avec Mandanda », s'est interrogé Embolo à la pause.