Ligue 1 : des robots pour connecter joueurs et malades hospitalisés

Hortense Leblanc
·1 min de lecture

Visiter les vestiaires, échanger avec les joueurs à leur arrivée, observer l’échauffement au bord de la pelouse… Valentine, 9 ans, hospitalisée au CHU de Saint-Etienne, a pu vivre ces moments hors du commun, mercredi soir, avant la rencontre entre les Verts et le Paris Saint-Germain. Pourtant, la jeune fille n’était pas présente physiquement au stade, mais derrière un écran. Une opération rendue possible par l’acquisition d’un robot de téléprésence par la fondation ASSE Coeur-Vert.

"Nous faisions régulièrement venir des enfants à Geoffroy-Guichard, mais avec la situation sanitaire et le huis clos, il a fallu trouver une alternative", raconte Lionel Potillon, directeur de la fondation. Les jeunes patients hospitalisés sont aussi très demandeurs : "Valentine attendait ça depuis des jours, et elle était ravie, comme ses parents, d’autant que les joueurs de Saint-Etienne et du PSG ont parfaitement joué le jeu. C’est une parenthèse enchantée de deux heures, où elle a pensé à autre chose que sa maladie", se réjouit l’ancien défenseur des Verts.

A l’origine, ces robots n’étaient pourtant pas destinés à se retrouver au bord des pelouses. "Le robot était...

Lire la suite sur France tv sport

A lire aussi