Ligue 1 - Zlatan et Cavani régalent, Paris déroule

Grâce à deux doublés de Zlatan et de Cavani, le PSG s’est aisément imposé face à Bastia (4-0), lors de la 10e journée. Paris compte provisoirement trois points d’avance sur Monaco. L'ASM joue dimanche à Sochaux.

Eurosport
Ligue 1 - Zlatan et Cavani régalent, Paris déroule
.

Afficher la photo

Ligue1 2013/2014 PSG Bastia Zlatan

Le constat se confirme semaine après semaine, le PSG a pris une autre dimension ces dernières semaines. Tout en maîtrise, la même affichée depuis un bon mois en Ligue 1 comme en Ligue des champions, les Parisiens n’ont jamais tremblé pour se défaire de Bastia samedi (4-0). Avec ce succès, qui s’est dessiné dès le premier quart d’heure avec un doublé de Zlatan Ibrahimovic et qu’Edinson Cavani s’est chargé de parachever, le club de la capitale reprend la tête du championnat. Au moins pour une vingtaine d’heures, jusqu’au déplacement de Monaco à Sochaux dimanche.

Si ce match ne marquera certainement pas l’histoire de cette saison et encore moins celle du Championnat de France, l’action de la 10e minute devrait rester un long moment dans les mémoires. A l’origine, un centre anodin de Lucas, dévié presque involontairement par Hervin Ongenda. A la conclusion, une aile de pigeon géniale de Zlatan Ibrahimovic, qui n’avait quasiment pas touché le ballon jusque-là (1-0). Le Suédois s’est ainsi fendu d’un nouveau geste de kung-fu, rappelant son but au Vélodrome la saison passée. Il a enchaîné dans la foulée avec une réalisation de la tête, dans un style bien moins spectaculaire mais tout aussi efficace (2-0, 13e).

Cavani prend le témoin

Le match déjà plié devant des Bastiais inoffensifs, hormis une frappe non cadrée de Wahbi Khazri (78e), le PSG s’est appliqué à dérouler sans puiser dans ses réserves en vue de son déplacement à Anderlecht en C1 mercredi. Il a mis le pied sur le ballon, tout en faisant peser une menace constante sur le but corse, par Adrien Rabiot (15e) ou Lucas (21e, 32e, 37e). A la pause, Laurent Blanc a rappelé Ibrahimovic sur le banc et a lancé Cavani en pointe. L’Uruguayen en a profité pour y aller lui aussi de son doublé. Et comme pour répondre au Suédois, il s’est offert son petit chef d’œuvre personnel, avec un magnifique numéro de soliste dans la surface bastiaise (3-0, 62e). Il a ensuite clos la marque sur penalty (4-0, 88e). Dans l’intervalle, les Parisiens auraient encore pu corser l’addition (69e, 70e, 76e). On vous l’accorde, le jeu de mots était trop facile. Comme la victoire du PSG.

Afficher les commentaires (69)
  • Tennis - ATP - Classement ATP : Lucas Pouille continue sa progression et pointe au 13e rang mondial

    Tennis - ATP - Classement ATP : Lucas Pouille continue sa progression et pointe au 13e rang mondial

    La victoire de Lucas Pouille à Metz lui a été profitable au classement ATP. Le Français est le seul joueur du Top 15 à progresser, aux dépens de Nick Kyrgios et Jo-Wilfried Tsonga. … Suite »

    L’équipe - il y a 38 minutes
  • Les bougies d'Arsène, le piège de Crystal et la fête des gros

    Les bougies d'Arsène, le piège de Crystal et la fête des gros

    Arsène Wenger fête ses vingt ans à Arsenal en donnant une gifle à Conte, Alan Pardew retourne David Moyes, Jürgen Klopp danse et s'apprête à régler ses comptes avec Mamadou Sakho, José Mourinho crache sur tout le monde. La sixième journée de Premier League a vu des buts, des scénarios fous, de gros … Suite »

    SoFoot - il y a 42 minutes
  • Dortmund cool, Schalke coule

    Dortmund cool, Schalke coule

    Le Bayern reste en tête, tandis que le Borussia Dortmund continue sur sa lancée et chope la place de dauphin à Cologne. Schalke vit pour sa part un début de saison pourri.L'équipe du week-end Après un début de saison chaotique (quatre défaites en quatre matchs et un entraîneur limogé), le Werder … Suite »

    SoFoot - il y a 42 minutes
  • Bilbao en surchauffe, le Real au ralenti, Joaquín intemporel

    Bilbao en surchauffe, le Real au ralenti, Joaquín intemporel

    Sans faire de bruit, Bilbao enchaîne face au FC Séville sa quatrième victoire consécutive. Le Barça déroule à Gijón, tandis que l'Atlético peine, mais gagne, quand le Real perd deux points à Las Palmas avec un Cristiano Ronaldo en rogne contre Zidane.L'equipazo du week-end : l'Athletic Bilbao Après … Suite »

    SoFoot - il y a 42 minutes
  • La Juve et le Napoli distancent la Roma

    La Juve et le Napoli distancent la Roma

    La Juve gagne sans la manière, mais la Juve gagne quand même. Le Napoli suit le rythme du leader, contrairement à la Roma. L'Inter a aussi lâché des points. Un week-end à oublier pour Geoffrey Kondogbia. Le joueur du week-end : Marek Hamšík La première fois, il ne portait ni une coupe iroquoise ni … Suite »

    SoFoot - il y a 42 minutes